Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Qualité des vins
Brettanomyces : aller à l'essentiel

Les Brettanomyces posent de sérieux problèmes en oenologie, c'est incontestable. Pour autant, selon Pascal Chatonnet, spécialiste de ces levures, le problème n'est pas insurmontable et la recherche tous azimuts a desservi plutôt qu'aidé le vinificateur.

Pascal Chatonnet : " Brettanomyces 
est présente 
partout, ce n'est 
pas la levure 
" de contamination " 
que l'on a longtemps présentée. "
Pascal Chatonnet : " Brettanomyces
est présente
partout, ce n'est
pas la levure
" de contamination "
que l'on a longtemps présentée. "
© DR

Brettanomyces mérite-elle toute l'encre qu'elle a fait couler ?


Oui et non. Oui : car c'est une levure qui a un très fort pouvoir de nuisance et qui peut rendre invendable une cuvée entière. Non : car on s'est éparpillé dans la recherche de ses origines, pour découvrir - ô surprise - qu'elle venait de la vigne. On a ensuite incriminé à tort les barriques neuves après avoir constaté que les problèmes apparaissaient surtout dans les vins élevés en bois neuf.


Et finalement, qui est responsable ?


Comme dans toute contamination du vin : le matériel vinaire et les barriques en premier lieu, à cause de leur porosité. On a mis longtemps à l'accepter, mais il semblerait maintenant que ce soit intégré.
Evidemment, on sera d'autant moins exposé au risque si la vendange est saine, le pH bas, si la FA et la FML se déroulent bien, et si on maintient un niveau de SO2 moléculaire proche des 0,6 mg/l.
Mais malgré cela, Brettanomyces est une levure diablement opportuniste et résistante, et seul un bon niveau d'hygiène permet de limiter les dégâts.


Arrivera-t-on à s'en débarrasser définitivement ?


Inutile de rêver ! Il nous faut simplement apprendre à gérer les populations à un niveau non nuisible du début de la vinification jusqu'au vin finalement embouteillé.
La gestion de Brettanomyces ne nécessite pas normalement d'interventions compliquées ou de moyens curatifs comme le chitosane, qui semble fonctionner mais dont on ignore le mode d'action.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole