Aller au contenu principal

Bord’Ô, des bijoux "scientifiques"

Le chercheur Jérôme Majimel lance Dune & d’Ô, une marque de bijoux en résine colorée, associée à d’autres matières. Sa première collection, Bord’Ô, est dédiée au monde de la vigne et du vin.

Jérôme Majimel bénéficie d’un savoir-faire particulier, issu de son métier de chercheur au CNRS : il maîtrise le travail de la résine. Et pour cause. Au sein du laboratoire ICMCB (Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux) où il exerce en microscopie électronique, l’étude de certaines pièces nécessite un enrobage dans un bloc de résine, dont il faut ensuite maîtriser la découpe pour donner à chaque pièce un aspect miroir parfaitement lisse et sans défaut. Coulée de résine, perçage, découpe, ponçage puis gommage et polissage n’ont aucun secret pour lui. Autant de connaissances qu’il utilise depuis trois ans sur son temps libre pour créer des formes de bijoux "prototypes" et peaufiner leur élaboration. Aujourd’hui, il passe à la vitesse supérieure avec le lancement de cette première offre de bijouterie scientifique.

Bagues, pendentifs et boucles d’oreilles

Créée en référence à la viticulture et en partenariat avec des professionnels du secteur, comme la tonnellerie médocaine Morlier, cette première collection mariant résine et bois de barrique ou liège de bouchons se nomme Bord’Ô. Elle est en vente sur le site Dune & d’Ô entre 40 et 60 € pièce. D’autres collections sont prévues comme celle qui associe la résine aux effets iridescents à du bois flotté ou une autre qui allie résine et morceaux de cannelle. Quant à la suite, elle se dessine déjà avec le projet de créer une start-up adossée au laboratoire de recherche. Dénommée Ugiel, cette nouvelle entité assurera le transfert de certains résultats de recherche permettant d’obtenir de très nombreux pigments mats ou irisés à partir de nanoparticules de métaux précieux. " Dune & d’Ô deviendra la branche bijouterie d’Ugiel, détaille Jérôme Majimel. Comme les procédés innovants vont nous permettre d’élargir les associations de matières, nous pourrons toucher de nouveaux secteurs comme la mode ou la cosmétique. Sur le secteur de la vigne et du vin, j’aimerais personnaliser une offre en proposant différents objets fabriqués dans la couleur exacte d’un millésime. "

" Dans mes créations, c’est toujours la résine qui doit mettre en avant la matière associée et pas l’inverse comme on le voit trop souvent. "

Pour en savoir plus : www.dune-et-do.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Des nouvelles règles pour les emplois viticoles au 1er avril 2021
La viticulture comme l’ensemble des secteurs agricoles doit appliquer la nouvelle convention collective nationale agricole (CCNA…
Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant dans le Maine-et-Loire estime que le gros avantage des roues Kress est sa vitesse de travail, autour de 8km/h : " ça dépote" dit-il. © J.GRAVE
« Les doigts Kress, pour des jeunes vignes c’est parfait »
Dans le Maine-et-Loire, Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant, dispose de tout un arsenal d’outils de travail du sol…
À l'avenir, le désherbage à l'aide de glyphosate ne pourra intervenir qu'une fois par an et ce sur 20 % de la surface. © X. Delbecque
Usage du glyphosate en viticulture : ce qui va changer
Pour la campagne 2021 la grande majorité des produits à base de glyphosate sera utilisable comme à l’accoutumée. Ce sera ensuite…
 © J. Grave
La HVE revoit ses IFT de référence à la baisse
Fin janvier la Commission nationale de la certification environnementale a annoncé une modification des IFT de référence pour le…
 © X. Delbecque
Des brosses intercep, pour un coup de propre rapide du rang de vigne
Les outils à brosses métalliques réalisent un faible travail du sol, mais ils se montrent intéressants lorsque les sols sont…
 © D. Esquiro
« On laisse le Heric attelé et dès qu’on a le temps on va dans les vignes »
David Esquiro, vigneron à Mirepoix dans le Gers, au domaine de la Higuère, cultive 30 hectares de vigne en IGP côtes-de-Gascogne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole