Aller au contenu principal

provence
Bientôt une modification du cahier des charges

L’AOP coteaux d’aix-en-provence devrait prochainement déposer des demandes de modification de son cahier des charges à l’Inao. Tout d’abord, cet automne, le syndicat compte transmettre un rapport final d’expérimentation à l’institut, plaidant pour l’introduction du caladoc (croisement entre le grenache et le côt) à hauteur de 10 % maximum de l’encépagement. « Nous espérons que nous pourrons l’introduire en tant que cépage secondaire dans nos vins, tant rouges que rosés, pour la vendange 2018, annonce Didier Pauriol, président du syndicat. C’est un cépage peu sujet à l’oïdium et au mildiou et pas du tout sensible ni à la coulure, ni au botrytis. Il nous permettrait de mieux maîtriser notre production, tout en étant plus respectueux de l’environnement. » À l’heure actuelle, une trentaine d’hectares sont plantés en caladoc sur l’aire d’AOP. Mais ils sont vinifiés en IGP ou sans IG.

Verdissement en vue

Autre évolution du cahier des charges à venir : l’intégration de mesures agro-environnementales. Une commission technique, commune aux côtes de provence et aux coteaux varois planche sur le sujet et devrait aboutir courant 2018. L’idée serait d’introduire des pratiques déjà majoritairement employées, telles que l’enherbement des tournières ou l’absence de désherbage chimique en plein.

Des ventes en hausse

À l’instar de toute la Provence, l’appellation coteaux d’aix-en-provence se porte bien. Ses sorties commerciales ont augmenté de 13 % en trois ans, tirées par le succès des rosés, mais aussi par la reconnaissance qualitative de ses rouges. Ces derniers représentent 12 % de la production, mais sont majoritairement écoulés sur des marchés à forte valorisation, tels que les cavistes, les circuits spécialisés, la vente au caveau ou encore l’export avec le Canada.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole