Aller au contenu principal

gaz à effet de serre et fertilisation
Bien choisir ses fertilisants pour limiter ses GES

Le CIVC (Comité interprofessionnel du vin de Champagne) a testé différentes formes de fertilisants sous l’angle de l’émission par ces fertilisants de GES (gaz à effet de serre). Et de ce point de vue, l’amendement organique est à privilégier.

Les amendements organiques sont à privilégier, indique le CIVC, si l’on veut réduire les émissions de N2O, gaz à fort pouvoir de réchauffement, par les sols
Les amendements organiques sont à privilégier, indique le CIVC, si l’on veut réduire les émissions de N2O, gaz à fort pouvoir de réchauffement, par les sols
© Christian Gloria
Fidéle à ses objectifs d’excellence en matière environnnementale, le CIVC (Comité interprofessionnel du vin de Champagne) n’hésite pas à traquer la plus petite source d’émission de GES. « Les émissions de GES par les sols agricoles et viticoles, et notamment du N2O, gaz qui présente un pouvoir de rechauffement 300 fois supérieur à celui du CO2, représentent environ 1 à 2% des émissions totales de GES de « l’entreprise » Champagne. C’est peu effectivement au regard d’autres postes. Mais c’est la politique des petits pas. Toute contribution à la réduction des GES, même faible, est susceptible de participer favorablement à l’effort global », indique Arnaud Descôtes, responsable du service environnement au CIVC. Ce dernier a donc évalué la contribution de différentes formes de fertilisants aux émissions de N2O par les sols. Deux amendements organiques, deux engrais organiques, deux engrais organo-minéraux et un engrais minéral ont été comparés. Le CIVC s’intéressant essentiellement à leur part azotée puisque c’est elle qui entre en jeu dans les phénomènes d’émission de N2O. Dans les conditions du test, les quantités de fertilisants apportées correspondent à un apport théorique de 50 kg/ha. Les résultats sont sans appel : les amendements organiques ont à privilégier. Ils réduisent les émissions de N2O par 6 par comparaison avec les engrais organiques et organo-minéraux et par 4 par comparaison avec les engrais minéraux. Ils entraînent également des émissions de CO2 de 3 à 5 fois inférieures à celles des engrais comportant une fraction organique. Les fertilisants organo-minéraux et les engrais organiques, quant à eux, provoquent des émissions de N2O supérieures à celles des engrais minéraux. Le CIVC conseille ainsi de baser la fertilisation sur l’entretien du taux de matière organique du sol afin de nourrir la terre qui à son tour, nourrira la vigne. Une formule qui permet d’améliorer la fertilité physique, chimique et biologique du sol tout en réduisant les risques pour l’environnement.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Le mildiou produit ses œufs en associant deux types sexuels différents et utilisent une hormone pour y arriver. Cela ouvre la voie à une potentielle lutte par confusion. © Inra
Lutter contre le mildiou par confusion sexuelle ?
Un groupe de chercheurs français vient de faire une découverte importante sur les gènes du déterminisme sexuel du mildiou, ce qui…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole