Aller au contenu principal

Le vin de demain
Agroforesterie : Les clés pour assurer un bon taux de reprise des arbres

Quelles précautions prendre pour que les arbres plantés dans le cadre de l'instauration d'un système agroforestier s'épanouissent ? Jérôme Courgey, consultant viticole en transition agroécologique, fondateur de l’association Arbres et paysages en Champagne, distille ses recommandations.

 © J.-C. Gutner
© J.-C. Gutner

Si certaines précautions à prendre lors de la plantation d'arbres correspondent à celles indiquées dans le cas de la plantation de vigne, il existe toutefois certaines spécificités à l'agroforesterie. Jerôme Courgey recense six étapes à ne pas manquer pour assurer un bon taux de reprise des arbres.

  • Planter à l’automne

« À la Sainte-Catherine, tout bois prend racines », dit le dicton. L'automne s'avère être le moment idéal pour planter car l'arbre est au repos, et la sève est descendante. "Il bénéficie également des pluies hivernales, or les végétaux ont besoin d'eau juste après la plantation", précise Jerôme Courgey.

  • Préférer les jeunes arbres aux arbres adultes

Les arbres tout droit sortie des pépinières ont plus de chances de s'accoutumer à leur nouvel environnement que ceux qui ont grandit pendant plusieurs années sur un autre territoire. " L'ararchage et le transport peuvent constituer un traumatisme et empêcher la bonne reprise", affirme Jerôme Courgey.

  • Privilégier les essences qui partagent les mêmes mycorhizes que la vigne

Le système mycorhizien serait, d'après les experts de l'agroforesterie, le moyen par lequel les végétaux communiquent entre eux. C'est le résultat de l'association symbiotique entre les champignons et les racines des plantes. Ce sytème existe sous deux formes. Les ectomycorhizes se caractérisent par un simple contact entre les champignons et les racines, formant un " manteau de mycélium et un réseau entre les parois des cellules de la racine". Les endomycorhizes, qui sont la forme la plus répandue, résultent du fait que les champignons pénètrent dans les cellules de la racine " Pour un compagnonnage naturel, mieux vaut privilégier les arbres qui sont sur le système endomycorhizien, comme la vigne " expose Jerôme Courgey. Les arbres fruitiers notamment appartiennent à cette catégorie

  •   Pailler autour de chaque plant

Pour Jérôme Courgey cette étape est nécessaire pour empêcher les herbes de pousser pendant environ trois ans, et éviter de créer une concurrence pour l'eau et les nutriments entre les végétaux. « Je conseille par ailleurs d'apporter environ 150 litres de BRF ou de paille par arbuste », indique le consultant.

  • Entourer les arbres d’un manchon de protection

Une précaution indispensable pour éviter les attaques d’animaux sauvages, qui raffolent des jeunes poussent.

  • Bien choisir la partie de l'arbre à enterrer

« Le collet de l’arbre ne doit pas être enterré, il doit être au ras du sol", explique Jérôme Courgey. Il faut également penser à dégager l’excès du paillage autour du collet, cela évitera beaucoup de complications à l’arbre ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Salons de matériel viticole 2022 : les 7 innovations les plus marquantes
Sival, Agrovina, Viti-Vini, Sima, Vinitech… Nous avons couvert de nombreux salons viticoles durant l’année 2022, et y avons…
Bahco, Arvipo et Mage proposent des sécateurs électriques avec une batterie intégrée dans le manche.
Sécateurs électriques viticoles : le sans-fil se taille une place dans les vignes
Le Vitilab a testé pour nous trois sécateurs électriques sans fil du marché. Ces outils ont tous donné satisfaction mais visent…
Les 10 nouveautés équipements viticoles qu'il fallait découvrir au Sival 2023
Le Sival 2023 réserve son lot de nouveautés. Petite sélection concernant le monde viticole.  
Selon les données de l'Axema, Fendt a immatriculé le plus grand nombre de tracteurs spécialisés en 2022, rétrogradant New Holland à la seconde place. Kubota reprend sa place de troisième à Same.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2022 - Fendt retrouve la première place
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2022 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Romain Henrion, consultant viticole, apprécie le rapport qualité/prix des sécateurs sans fil.
Les sécateurs électriques sans fil se déploient dans les vignes
Les premiers sécateurs sans fil commencent à se faire une place dans les vignes. Leurs utilisateurs plébiscitent le très bon…
La taille de la vigne se réalise à l’aide d’un sécateur.
Comment tailler la vigne ? Huit choses à savoir
Pour un bon rendement et une bonne qualité des grappes, il est indispensable de bien tailler sa vigne et à la bonne période.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole