Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Adapter le biocontrôle en fonction du risque

Pour réussir une protection avec l’appui du biocontrôle, il est recommandé de surveiller scrupuleusement la pression parasitaire. Et de s’adapter au long de la campagne.

La protection à l'aide de produits de biocontrôle n'est pas toujours parfaite, mais l'intérêt est réel.
© J.C GUTNER

En seulement quelques années, plusieurs produits de biocontrôle antimildiou ont été lancés sur le marché. Si nous savons déjà que de telles solutions ne peuvent se suffire à elles-mêmes, les résultats des dernières années ont montré des efficacités intéressantes en les associant avec d’autres produits à dose réduite. « Même si en 2018, la plupart des essais intégrant du biocontrôle ont eu plus de mal que d’habitude ", déplore Éric Chantelot, ingénieur responsable de la protection du vignoble à l’IFV Rhône-Méditerranée. L’an dernier, il a suivi une expérimentation en conditions naturelles chez un viticulteur à Nîmes, dans le Gard. Le but était de traiter tout au long de la saison à l’aide de phosphonates, COS-OGA et cerevisiane. « Ce n’était pas catastrophique, mais nous n’avons pas pu tenir le programme initial, qui était basé uniquement sur du biocontrôle », relate l’ingénieur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Le salon Saporta revient pour une deuxième édition
Fort du succès de sa première édition, la salon 100% Languedoc réservé aux professionnels du vin revient pour une deuxième…
[ESSAI/VIDEO] Citroën Berlingo Van 1.6 BlueHDI 100 - Une troisième génération très aboutie
Machinisme
Nous avons pris les commandes d’un Berlingo Van dans sa version Worker à l’équipement fourni et orienté « chantier ». Notre…
Les viticulteurs engagés dans les groupes 30 000 se retrouvent pour échanger et se former dans le but de faire baisser leurs IFT. © Crana
Groupes 30 000, la réduction des phytos à grande échelle
Le projet Groupes 30 000 du plan Ecophyto 2 a pour objectif d’accompagner 30 000 exploitations dans la réduction des produits…
En Bourgogne, la filière viti-vinicole relève le défi de l’emploi
Près de 150 000€ vont être injectés dans le programme « Vita Bourgogne / Les métiers du vin: votre avenir! », qui a pour objectif…
chocolatier patrick roger
Quand un chocolatier devient vigneron
Chocolatier renommé, Patrick Roger a trouvé des vignes dans le domaine qu’il a acquis en 2015 dans les Pyrénées Orientales pour…
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole