Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Vers une numérisation des registres des traitements vétérinaires

Selon deux enquêtes réalisées par l’Ifip, la numérisation de l’enregistrement des traitements vétérinaires intéresse plus de 25 % des éleveurs, alors qu’aujourd’hui, 90 % des registres sont encore en format papier.

Une première enquête téléphonique, réalisée auprès de 32 éleveurs naisseurs engraisseurs du Grand Ouest de la France, révèle des pratiques hétérogènes pour tenir le registre des traitements : cinq éleveurs utilisent une version informatique (15 %), et 27 éleveurs (85 %) un format papier. Dans ce dernier cas, les informations sont notées sur des fiches, des cahiers, des calendriers ou directement sur le mur à la craie sans archivage des historiques.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Vous aimerez aussi

Vignette
Smartpharm automatise les saisies des traitements sanitaires
L’Ifip développe avec Asserva une application pour identifier les médicaments par la lecture de QR code ou de code-barres et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)