Aller au contenu principal

Le graphique
Une évolution contrastée des abattages en porc européens

Les volumes d’abattage en porc dans l’Union européenne à 27 membres ont dépassé 245 millions de têtes en 2020, soit une progression de 0,2 % par rapport à 2019 (+1,2 % en tonnage). Derrière cette moyenne se cachent des évolutions très contrastées, en particulier pour les deux principaux producteurs européens. L’Allemagne a vu ses volumes en nombre de têtes chuter de 3,5 %, pénalisée par l’épidémie de coronavirus et la fermeture de marchés vers les pays tiers, liée à la fièvre porcine africaine. À l’inverse, les abattages espagnols ont progressé de 6,6 %, sous l’effet d’un marché porteur à l’export et d’un développement des abattoirs. En troisième position, la France a abattu 23,3 millions de porcs en 2020, soit une baisse de 1,1 % par rapport à l’année précédente.

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Les quantités de paille ajoutées en litière accumulée ont un effet important sur l'apparition des odeurs sexuelles en lien avec la propreté des animaux. © Ifip
L’Ifip évalue les risques d’odeur de viandes des porcs mâles entiers en bio
L’Institut du porc a réalisé un bilan des risques d’apparition d’odeurs sexuelles sur les carcasses associés à la production de…
Romain Louzaouen s’est préparé très tôt à son installation. « Il faut du temps pour mûrir son projet, conforter ses décisions, échanger avec les cédants. Il me paraissait important de les impliquer dans le projet. » © A. Puybasset
Jeune installé en porc : « On vise l’autonomie et la qualité de vie »
Romain Louzaouen est installé depuis 2019 avec son frère David dans le Finistère. La reprise d’une ferme voisine a permis d’…
Grâce au gerbeur à levée électrique, la hauteur de la caisse de vaccination est ajustée en fonction de la taille des opérateurs. © A. Puybasset
Un pont de vaccination des porcelets à moins de 2 000 euros
L’équipement mobile Eazyvac permet de vacciner les porcelets à hauteur d’homme, tout en étant facile d’emploi et peu onéreux. La…
Une évolution contrastée des abattages en porc européens

Les volumes d’abattage en porc dans l’Union européenne à 27 membres ont dépassé 245 millions de têtes…

Les données partagées au sein du réseau GEEP par plus de 500 éleveurs révèlent de grandes variations entre élevages sur les consommations d’eau. © D. Poilvet
Un outil pour suivre les consommations d’eau et d’énergie dans les élevages de porcs
Le suivi précis des consommations d’eau et d’énergie de son élevage est désormais possible grâce à l’outil Geep de l’Ifip et ses…
Les détergents sont utilisés par 66% des éleveurs. © Ifip
Nettoyage-désinfection des bâtiments d'élevage de porcs: en progrès mais peut mieux faire
L’Ifip a évalué les pratiques de nettoyage-désinfection des éleveurs à partir des données disponibles dans l’application…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)