Aller au contenu principal

Treize nouveautés porc primées Innov’Space

Parmi la centaine de dossiers qui concourraient pour recevoir un Innov’Space, trente-cinq ont été récompensés. Treize concernent l’élevage de porcs, pour faciliter le travail, assister l’éleveur dans son travail ou optimiser les performances.

Treize nouveautés porc primées Innov’Space
© Space
 

**Adventiel - Un outil pour mieux gérer les remplacements

Treize nouveautés porc primées Innov’Space

Pour faciliter le remplacement, Adventiel lance Replace.me, une application où sont centralisées toutes les consignes et explications sur le fonctionnement de l’exploitation. L’agriculteur n’a à les enregistrer qu’une fois et les remplaçants sont sûrs de trouver toutes les informations regroupées. L’application leur permet aussi d’enregistrer les tâches effectuées, pour vérifier que rien n’a été oublié. En cas de questions, l’éleveur et son remplaçant pourront échanger par chat ou par vidéo.

Hall 4, stand B41
 
 

*Agrikomp - AkCockpit facilite le suivi de la méthanisation

L’AkCockpit est une application web de suivi et d’optimisation des installations de méthanisation. Elle contient à la fois des onglets de visualisation des données et des onglets qui vont être reliés à des actions menées par l’utilisateur. Toutes informations nécessaires pour maîtriser une installation sont regroupées en une seule application, disponible à chaque instant.

Hall 4, stand B54
 
 

*Aptimiz - Aptitrack mesure précisément le temps de travail

Treize nouveautés porc primées Innov’Space

Avec Aptitrack, la start-up Aptimiz détaille le temps passé machine par machine et pour quel atelier. Grâce à des capteurs Bluetooth, Aptitrack mesure automatiquement le temps passé sur quelle machine, avec quels outils. Ce qui permet de répartir ses charges de mécanisation entre les différents ateliers, et d’améliorer l’efficacité en comparant différentes solutions. Aptitrack permet aussi de décompter le temps de travail pour sa banque d’entraide, ou par une facturation plus précise.

hall 4, stand B42
 
 

*Aquadis - Une préparation automatique de la solution de chlore

Treize nouveautés porc primées Innov’Space

Le chlore est de plus en plus utilisé pour la désinfection de l’eau. Comme cette molécule est instable et volatile, il faut renouveler la solution mère très régulièrement. Granulo-Pack prépare de petites quantités de solution mère à une concentration constante, à partir d’une trémie de stockage sécurisée.

hall 4, stand C99
 
 

*Biomin - Fumzyne protège le maïs contre les fumonisines

 

 
© Biomin
Les fumonisines sont des mycotoxines qui entraînent des pertes économiques importantes en diminuant les performances zootechniques. Fumzyme Silage désactive ces fumonisines dans les ensilages. Pulvérisé sur le maïs au moment de la récolte ou au remplissage du silo, il détoxifie ces mycotoxines et sécurise l’ensilage. C’est le seul produit approuvé par l’UE.

Hall 9, stand B37

 

 

**Calipro - Un bâtiment flexible et modulaire

 

 
© Calipro
Le concept AgiliTrac est un bâtiment flexible et modulaire capable de répondre à tous les systèmes de production en élevage porcin. Il est composé de pièces béton préfabriquées qui viennent s’imbriquer afin de former un module constituant le soubassement. Ce module peut être répété autant que nécessaire afin de dimensionner le bâtiment selon le nombre de places souhaitées. Le bâtiment a été conçu pour accueillir la solution de séparation des phases Trac’R. AgiliTrac s’adapte à tous types de ventilations, élévations et charpentes.

Hall 7, stand D16

 

 

*Meier-Brakenberg-RV Biotech - Un distributeur de paille rotatif

 

 
© Meier-Brakenberg
Le distripaille est un système d’alimentation au sol qui libère de la paille lorsque les porcs fouillent avec leur groin. Les porcs actionnent des étoiles rotatives dans une auge pour libérer les brins de paille.

Hall 8, stand A06

 

 

*PIC France - Fertiboar prédit la qualité de la semence de verrat

 

 
© PIC
La technique Fertiboar permet de prédire la qualité de la semence de verrat sur la base de mesures échographiques testiculaires avant la première collecte de semence. Les producteurs peuvent alors identifier les verrats ayant la meilleure qualité de semence et les sélectionner pour l’insémination artificielle.

Hall 8, stand C40

 

 

*Provimi-Cargill - Un programme alimentaire pour les porcelets

 

 
© Provimi
Neopig Shield est un programme alimentaire pour les porcelets de 4 à 42 jours de vie, visant à atténuer les conséquences négatives du sevrage tout en limitant le recours aux solutions médicamenteuses. Sa formulation repose sur l’utilisation de matières premières riches en fibres et hautement digestibles, et des protéines très digestibles pour limiter l’inflammation intestinale.

Hall 8, Stand B25

 

 

*Synthèse élevage-Dilepix - Une caméra pour détecter les chaleurs

 

 
© Synthèse élevage
Gwiz détecte avec précision la venue en chaleur et prédit la période d’ovulation des truies. Une caméra mesure en quelques secondes la température relevée à la vulve et à l’anus. Une application d’intelligence artificielle analyse les variations physiologiques de la température corporelle au cours du cycle reproducteur et indique si la truie est en chaleur. Non invasif, le procédé ne perturbe pas l’animal. Son utilisation diminue le nombre d’inséminations et réduit le recours aux hormones.
Hall 4, stand B41
 
 

**Vereijken - Un nid à porcelet monobloc

 

 
© Vereijken
Vereijken présente le Nanny 145X85, un nid à porcelet constitué d’un ensemble monobloc intégré à l’entourage de la case. Son système de chauffage repose sur la circulation de l’eau chaude dans le sol et les cloisons. Il est doté de quatre ouvertures, dont une permettant à la truie de voir ses porcelets, et une autre pour les sortir hors de la case. Le sol est conçu pour être nettoyé facilement entre deux bandes. Son double capot translucide incassable apporte de la clarté aux porcelets tout en permettant à l’éleveur une surveillance aisée.

Hall 8, stand A11

 

 

*Vetoquinol - Boarbetter déclenche les signes de chaleur

 

 
© Vetoquinol
Boarbetter est une combinaison d’analogues synthétiques des trois phéromones présentes dans la salive de verrat (androsténone, androsténol et quinoléine). En le vaporisant sur le groin des truies, il provoque le déclenchement des signes d’œstrus exprimés par celles qui sont en chaleur. Boarbetter contient un colorant bleu pour faciliter son application et sa visibilité.

Hall 4, stand C62

 

 

*Wel2be-Ifip - Pic’let reconnait les porcelets immatures

 

 
© Wel2be
Pic’Let est un outil de prise d’images capable d’identifier un porcelet immature à la naissance. Il se substitue à l’appréciation subjective de l’éleveur permettant un enregistrement précis d’un nouveau critère à des fins de sélection. Cet outil est constitué d’un système de contention associé à deux caméras. Une photo du porcelet est prise et l’algorithme, qui se base sur des caractéristiques morphologiques de la tête, attribue un phénotype de maturité à l’animal.

Hall 4, stand B41

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Les animaux produits par Laurent Dartois, l’éleveur, sont destinés à une commercialisation haut de gamme supérieure au label rouge dont la distribution se fera dans les rayons boucherie frais de l’enseigne Intermarché.
« Un élevage de porcs entre le conventionnel et le bio »
Le cahier des charges de la SA Ker Angel est unique dans son genre. Pour le concrétiser, Laurent Dartois, l’éleveur, et le…
Cooperl veut se désengager du dispositif collectif de gestion de l'équarissage pour valoriser à terme les co-produits issus des animaux trouvés morts.
Le collectif de la filière porcine française en danger
L’actualité de ces derniers mois démontre les tensions grandissantes dans la filière. Les dossiers de la fin de la castration à…
Les éleveurs ont construit une fosse de réception en béton d’une capacité de 15 tonnes. Les céréales sont reprises par une vis de diamètre 160 mm puis par un élévateur à godets qui les envoie vers les trois cellules de stockage.
"Nous baissons le prix de nos aliments porcs grâce à notre fabrique à la ferme"
Philippe et Guillaume Vasseur fabriquent les 800 tonnes d’aliments annuels nécessaires pour leur atelier de multiplication de 130…
Chaque rangée est composée de 11 cases libertés Pro Dromi Basic de Vereijken, de 2,7 mètres de long sur 2,42 mètres de large, soit une surface totale par case de 6,5 m2.
Une maternité pour truies en liberté à coûts maîtrisés
Dans la Manche, le Gaec de Kerezenn a agrandi son élevage de 145 à 180 truies et investi dans une maternité de 44 places,…
Les ministres de l’UE prudents sur l’interdiction des cages dans les élevages
Les ministres de l’UE prudents sur l’interdiction des cages dans les élevages

Sur le principe, tous les États membres, ou presque, souscrivent au renforcement des règles de l’UE en matière de bien-…

Une fois dans l’auge, l’aliment absorbe rapidement l’eau. Cela donne une forme de bouillie vite consommée par les porcelets. © D. Poilvet
Spécial SPACE : Quoi de neuf en nutrition porcine?
Beaucoup de nouveautés nutritionnelles seront présentées au Space pour répondre aux besoins de démédication et à l’arrêt de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)