Aller au contenu principal

« Transformer la contrainte biosécurité en une opportunité »

La chambre d’agriculture de Bretagne organise une journée destinée aux éleveurs et aux techniciens sur la santé des porcs et celle des travailleurs.

Thierry Marchal, président du groupe de travail porc de la chambre d'agriculture de Bretagne. "Il ne faut pas voir la biosécurité comme une contrainte, mais comme un atout. " © Chambre d'agriculture de ...
Thierry Marchal, président du groupe de travail porc de la chambre d'agriculture de Bretagne. "Il ne faut pas voir la biosécurité comme une contrainte, mais comme un atout. "
© Chambre d'agriculture de Bretagne

À Pontivy le 26 novembre prochain, les ingénieurs de la chambre d’agriculture de Bretagne feront le point sur le contexte sanitaire actuel et développeront l’intérêt des démarches de biosécurité engagées dans les exploitations. « C’est un sujet d’actualité, que chaque éleveur de porc doit s’approprier », souligne Thierry Marchal, président du groupe de travail porc de la chambre. « Il ne faut pas voir la biosécurité comme une contrainte, mais plutôt comme un atout, sur les aspects sanitaires, bien sûr, mais aussi les résultats techniques, les conditions de travail, et sur l’image que nous voulons donner aussi de notre métier en montrant des élevages propres et bien organisés. »

La journée abordera également la santé des travailleurs, et plus particulièrement les mesures qui peuvent être mises en place pour améliorer les conditions de travail. « On peut le faire avec de petits moyens, comme le démontre le concours 'Trucs et astuces' organisé par la chambre d’agriculture », rappelle Thierry Marchal. Des résultats de travaux portant sur les thématiques des équipements de protection individuelle, du déplacement des animaux, ou encore l’impact de nouveaux équipements sur la pénibilité au travail seront présentés l’après-midi (en maternité cases balances ou cases liberté par exemple). « La chambre régionale dispose d’une station expérimentale et d’une équipe de 13 ingénieurs spécialisés qui produisent des expertises neutres et non orientées au service des éleveurs », explique-t-il. « Leur travail est piloté par un groupe de 16 élus de la chambre qui sont des forces de proposition pour orienter les axes de recherche. Chaque ingénieur travaille en binôme avec l’un de ces élus pour renforcer les liens. » Enfin, les interventions apporteront aux éleveurs des éléments de réponses aux interpellations sociétales qui leur sont adressées, au travers par exemple de la relation homme-animal qui est au cœur du métier d’éleveur.

Thierry Marchal souligne aussi la complémentarité évidente entre la chambre d’agriculture et les groupements de producteurs de porcs. « La première a des ressources humaines et un outil pour faire de la recherche. Les seconds sont structurés pour faire du développement. Les deux doivent travailler de concert pour orienter les travaux sur les vrais sujets de préoccupation des éleveurs. »

Cette journée se déroulera de 9 h 30 à 17 h 00 au lycée du Gros Chêne à Pontivy. Entrée gratuite pour les éleveurs. Inscriptions au 02 98 52 49 58 ou par mail à dany.thomas@bretagne.chambagri.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

 © D. Poilvet
Cinq points clés pour sevrer les porcelets sans artifices
Philippe Heughebaert et sa cheffe d’élevage Marion Fortin ont mis en place une conduite d’élevage rigoureuse pour permettre à…
 © J.Guichon
Une éleveuse aux petits soins pour ses truies
Parler, toucher, caresser, gratter… un véritable programme de thalassothérapie attend les cochettes et les truies de Cindy Da…
Images L214 de porcs décomposés : les explications de la Cooperl
Des images de L214 montrent des cadavres de cochons dans un état de décomposition avancé. Ces images ont été prises dans un…
Des aides à l’investissement sur les couvertures de fosses et le matériel d’épandage
Depuis hier, 4 janvier 2021, les exploitants agricoles peuvent déposer un dossier de demande d’aide au renouvellement des…
Le bâtiment est conçu pour apporter un maximum de lumière naturelle. © B. Plesse
Un élevage bien-être Cooperl pour approvisionner Bordeau Chesnel

« Maximiser le bien-être animal et minimiser son impact environnemental », tels sont les deux engagements forts…

Forte augmentation de la productivité des truies en cinq ans en France
La productivité des truies en France a augmenté de 0,8 porcelet par portée en cinq ans, selon les données collectives de gestion…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)