Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Toolbox de l’Ifip audite les bâtiments sur smartphone

L’application Toolbox mise au point par l’Ifip (1) propose quatre calculettes pour un autoaudit simple et rapide de la ventilation, du chauffage, des équipements et de la conduite.

La Toolbox de l’Ifip est une application composée d’un pack de calculettes pour définir ou évaluer les principaux critères de gestion d’un bâtiment d’élevage. Depuis son smartphone ou sa tablette, l’éleveur ou le technicien accède librement à l’une des calculettes dont il a besoin. Un menu lui propose le choix de quatre simulateurs : Sim’Band (conduite en bande), Sim’Air (dimensionnement de la ventilation), Sim’Chauff (dimensionnement du chauffage) et Sim’Equip (cohérence des équipements). Le nombre de champs à renseigner est très limité : chaque calculette ne demande pas plus de deux minutes de saisie pour obtenir les résultats.

Connaître le taux d’occupation des salles

Sim’Bande calcule le nombre de salles et de places nécessaires pour un effectif donné selon l’intervalle entre deux bandes ou le nombre de bandes. Il offre la possibilité de connaître rapidement les conduites adaptées à l’élevage. Pour chaque stade physiologique, le taux d’occupation des salles est affiché. Le principal atout de Sim’Bande est de tenir compte des performances des animaux et de leur poids de sortie. Ainsi, pour une même conduite, un élevage dont le GMQ des porcs est élevé n’aura pas forcément besoin d’autant de salles qu’un élevage ayant des porcs à croissance lente. Lors d’un projet de changement de conduite, Sim’Bande indique le nombre de salles et de places nécessaires afin d’entamer les réflexions sur les solutions les plus pertinentes.

Vérifier les surfaces d’entrées d’air en quelques clics

En partant du constat qu’un audit ventilation commence toujours par la vérification des surfaces d’entrée d’air, Sim’Air propose de faciliter le calcul de ces surfaces. L’utilisateur choisit sa zone géographique et indique le nombre de places pour chaque stade physiologique. La calculette donne alors la taille de l’entrée d’air préconisée pour le bâtiment et pour chacune des salles correspondant à chaque type d’animaux. De la même manière, l’éleveur, s’il le souhaite, peut vérifier que le dimensionnement des entrées d’air d’un bâtiment existant est suffisant. La calculette présente simplement le résultat à l’aide d’un code couleur. Sim’Air indique si besoin la surface d’entrée d’air manquante.

Savoir si le chauffage est bien dimensionné

Sim’Chauff propose de dimensionner, salle par salle, les besoins en chauffage. Ce besoin est exprimé par un critère unique qui est la puissance de chauffage nécessaire. Les références habituellement utilisées suffisent dans la plupart des cas pour calculer ces besoins. Mais l’intérêt principal de Sim’Chauff est d’adapter le calcul à la diversité des situations rencontrées sur le terrain : zone géographique, type de salle, profondeur des préfosses, niveau d’isolation de la salle… Les salles en pignon, par exemple, sont plus fortement exposées à un risque de sous-dimensionnement du chauffage. Le calcul tient compte de toutes ces particularités pour calculer la puissance de chauffage nécessaire.

L’accès à l’eau et l’aliment passé au crible

Sim’Equip, permet d’évaluer l’adéquation des équipements d’abreuvement et d’alimentation aux besoins des animaux avec seulement 13 champs à saisir. La calculette évalue d’abord si la surface disponible est suffisante. Son principal atout réside avant tout dans sa capacité à indiquer si le nombre d’abreuvoirs présents dans une salle correspond aux besoins des animaux, ou encore si la longueur de l’auge ou du nourrisseur de limite pas l’accès à l’aliment. Cette calculette peut également être utilisée pour un projet de bâtiment.

4 nouvelles calculettes viendront compléter Toolbox

L’application va rapidement intégrer de nouveaux calculateurs sur des thématiques plus variées telles que l’alimentation des animaux, l’environnement (composition du lisier), l’économie et le bien-être. L’idée sera de faire vivre l’outil au travers des demandes des éleveurs et/ou de leurs techniciens pour qu’il intègre les calculettes les plus utiles au quotidien.

michel.marcon@ifip.asso.fr
(1) Toolbox de l’Ifip est accessible gratuitement via le Google play store pour smartphone androïd.

En savoir plus

Une présentation de l’application Toolbox sera faite le vendredi 13 septembre à 9h30 au Space, salle A, à l’espace Europe. Entrée gratuite.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Les risques pour la santé sont indiqués sur les étiquettes de tous les produits présents sur l'élevage. © Chambre d'agriculture de ...
Bien identifier les produits chimiques en élevage pour mieux s’en protéger
À la station de Crécom, 38 produits utilisés sur 81 présents sont classés comme dangereux pour la santé humaine. Les identifier…
 © D. Poilvet
Un gradient de solutions pour le bien-être en élevage
L’Ifip a recensé les différentes formes que revêt le bien-être animal. Il a également évalué les conséquences sanitaires.
Sébastien Brizhoual, président de Cochon de Bretagne. « Notre but est d'aller chercher une meilleure valorisation. » © F. Jourdain
Cochon de Bretagne veut monter en gamme

La marque d’éleveurs Cochon de Bretagne vient d’auditer l’ensemble de ses 394 producteurs adhérents de sept groupements…

L'acide sulfurique est stocké dans une cuve (à gauche). Il est mélangé au lisier dans une fosse enterrée en béton jusqu'à un pH de 5,5 (procédé développé par la société danoise JH Agro) © JH Agro
Les danois réduisent les émissions d’ammoniac grâce à l’acidification du lisier des porcs
20 % du lisier produit au Danemark est acidifié pour limiter les émissions d’ammoniac. Les Danois commencent à avoir du recul…
Un point d'eau supplémentaire permet aux porcs de s'abreuver quand ils le souhaitent, en période de forte chaleur par exemple. © D. Poilvet
De l’eau en permanence pour tous les porcs
La réglementation bien-être impose désormais un accès permanent à l’eau fraîche pour tous les porcs. Pour une alimentation à la…
L'indice Kalinat est calculé en fonction du poids de portée.  © D. Poilvet
Kalinat objective les qualités maternelles de la truie
Basé sur la pesée des porcelets à la naissance, l’indice Kalinat proposé par Eureden évalue la capacité d’une truie à mettre bas…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)