Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Sur Twitter, des photos de porcelets mises en valeur grâce au noir et blanc

Le compte Twitter de Romain Lamour se distingue par de belles photos de porcelets en noir et blanc. Au-delà du côté artistique qui n’était pas forcément l’objectif recherché par l’éleveur, le noir et blanc permet d’attirer le regard sur l’animal plutôt que sur les détails de son environnement tels que le caillebotis, les barres métalliques… Installé avec son père à Moréac sur un élevage naisseur engraisseur de 230 truies, Romain a commencé à mettre quelques photos pour ses proches sur son compte personnel Instagram. Puis à la demande d’amis qui n’étaient pas sur ce réseau social, il a ouvert un compte Twitter en accès public (@LamourRomain). Désormais, il y publie environ une photo par semaine (voir page ci-contre), selon ses inspirations et sa disponibilité. « La communication, cela passe après le travail. » Les clichés sont pris sur l’instant avec l’appareil photo de son smartphone. « Ce n’est pas cela qui prend du temps, mais plutôt de trouver le commentaire drôle et pertinent qui va avec », sourit-il. La photo la plus likée est celle d’un porcelet endormi, la tête posée sur l’abreuvoir, accompagnée d’un commentaire faisant un parallèle avec la victoire bien arrosée la veille du club de football rennais. Il commence également à mettre des vidéos en mode ralenti : portée en train de téter, naissance en direct d’un porcelet… L’éleveur ne cherche pas à tout expliquer de son métier ni à utiliser des termes techniques. « Mon idée est de capter des moments sympas que chaque éleveur voit au quotidien et de les faire partager au plus grand nombre. Cela permet de contrecarrer les images et vidéos d’associations extrémistes, qui ne s’intéressent qu’à ce qui ne va pas. Je montre la réalité de l’élevage, avec des animaux bien traités et en pleine forme. » Pour l’éleveur, la filière porc devrait davantage communiquer. « C’est déjà bien que les éleveurs prennent la parole sur les réseaux sociaux mais il faudrait aussi que chaque maillon communique à son niveau. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Aux États-Unis, les contrôles des défauts de carcasse confiés aux abattoirs

Le département américain de l’agriculture (USDA) prévoit de retirer toute limite à la vitesse à laquelle les abattoirs…

Vignette
Jean-Baptiste Belloeil a conçu un bloc naissage pour faciliter le travail
Éleveur multiplicateur femelles Nucléus à Lanfains, dans les Côtes d’Armor, Jean-Baptiste Belloeil a construit un bloc naissage…
Les règles se durcissent pour l’alimentation des porcs bio

Au 1er janvier 2021 pour les porcs bio de plus de 35 kg, au 1er janvier 2025 pour les plus petits…

Vignette
Les clés pour bien transmettre son exploitation
Evel’Up a organisé, fin juin, une journée d’information sur le thème de la cession d’activité à un tiers au moment de son départ…
Vignette
Un chariot distributeur de lait ergonomique

Distriliq Jr est un petit chariot de distribution de lait pour les porcelets en maternité entièrement imaginé et produit…

Vignette
Un bâtiment maternité neuf équipé de cases mise bas bien-être
L’EARL de Kervéo Beuz a investi dans une salle de maternité, dotée d’aménagements visant à améliorer le bien-être, dont les cases…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)