Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Raisonner le sevrage blanc sur toute la durée du post-sevrage

La firme service Techna et le groupe Michel misent sur une approche nutritionnelle différenciée selon le stade physiologique de l’animal pour passer au sevrage blanc.

La formulation d’aliments utilisés dans le cadre d’un sevrage sans antibiotiques est désormais bien maîtrisée par les firmes services et les fabricants d’aliment. En témoigne Mathias Michel, directeur du groupe Michel, qui soulignait lors d’une réunion d’éleveurs à Cléden-Poher le 30 janvier dernier que la part des 1er âge blancs vendus dans son groupe dépassait désormais 50 %. Mais derrière cette évolution se cache un changement radical d’approche à la fois nutritionnelle et zootechnique. « Désormais, la réussite d’un programme de sevrage doit se juger non pas à la transition 1er-2e âge, mais à la mise à l’engraissement », souligne Christian Debevere, responsable du pôle porc de la firme service Techna. Car le sevrage blanc se raisonne sur toute la durée du post-sevrage. Les objectifs, et donc les ingrédients utilisés diffèrent selon le type d’aliment et le stade physiologique de l’animal.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Aux États-Unis, les contrôles des défauts de carcasse confiés aux abattoirs

Le département américain de l’agriculture (USDA) prévoit de retirer toute limite à la vitesse à laquelle les abattoirs…

Vignette
L’Ifip teste un système de détection et de suivi automatique de la toux
L’Ifip a testé sur la station expérimentale de Romillé un dispositif d’enregistrement capable de détecter la présence de toux en…
Vignette
Le Grand Ouest s’oriente vers l’AOP
Des jeunes administrateurs de groupements se sont prononcés pour la création d’une association d’organisations de producteurs…
Vignette
Un nouvel observatoire national des vaccins vétérinaires

Le Syndicat de l’industrie du médicament et réactif vétérinaires (SIMV) vient de publier les taux de vaccination des…

Les règles se durcissent pour l’alimentation des porcs bio

Au 1er janvier 2021 pour les porcs bio de plus de 35 kg, au 1er janvier 2025 pour les plus petits…

Vignette
Les Allemands testent les viandes odorantes dans les charcuteries

33 %, c’est le taux maximum de viandes odorantes acceptable dans la mêlée pour faire une saucisse de Francfort de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)