Aller au contenu principal

Porc Armor Évolution poursuit sa progression

De gauche à droite : Philippe Lecornué, président ; Pascal Soulabail, vice-président ; David Louzaouen, vice-président ; Jérôme Orvain, vice-président ; André Bloc’h, directeur.
De gauche à droite : Philippe Lecornué, président ; Pascal Soulabail, vice-président ; David Louzaouen, vice-président ; Jérôme Orvain, vice-président ; André Bloc’h, directeur.
© Porc Armor Evolution

Porc Armor Évolution se hisse au troisième rang des groupements de producteurs de porcs français, avec un peu plus de 2 millions de porcs commercialisés et 613 adhérents, 50 nouvelles adhésions et 16 installations en 2020. « Cette progression confirme le projet et le positionnement stratégique de la coopérative », analyse Philippe Lecornue, son président. La montée en gamme de la production se confirme, avec 60 % des porcs commercialisés en filière. Porc Armor Évolution a renforcé récemment l’accompagnement technico-économique de ses adhérents par la mise en place de groupes de travail. 48 % des élevages sont suivis en G3T et 63 % en GTE.  « Le conseil aux éleveurs, souvent technique, deviendra progressivement plus économique pour conforter et consolider les choix d’investissement », affirme Philippe Lecornue. La coopérative développe également des services aux adhérents qui s’intéressent à l’énergie solaire et à la méthanisation. Elle travaille aussi sur un projet de développement d’une plateforme par internet de vente de matériel et matériaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Jonathan Aubry, du Gaec Porcs Joly a investi dans une cellule à blé de 414 tonnes et a construit un local soupe en tôle et bardage isolés.
La Faf partielle évolue au rythme de l’élevage Porcs Joly
Jeune installé sur l’exploitation familiale, Jonathan Aubry a réinvesti dans la Faf simplifiée destinée à l’alimentation des…
Evel’Up en baisse incite ses éleveurs de porcs à investir
Le groupement d'éleveurs de porcs Evel’Up a enregistré une production en baisse de 3 % à 3,6 millions de porcs. Ce qui ne l’…
Cooperl a bien résisté en 2021
Malgré une conjoncture défavorable, la coopérative lamballaise a réalisé un résultat nettement positif en 2021. Elle s’inquiète…
Guillaume Le Hir s’est équipé d’un silo tour pour stocker jusqu’à 850 tonnes de maïs humide.
Une Faf simplifiée pour les porcs en engraissement qui optimise le temps de travail
En investissant dans un silo tour et dans une présoupe, Guillaume Le Hir a diminué le temps de travail…
Avec un bâtiment semi-ouvert, le bien-être animal est considéré comme amélioré mais la réduction des émissions de gaz à effet de serre est plus délicate que dans un bâtiment fermé.
Deux visions possibles pour l’engraissement de porcs de demain
Deux concepts très différents ont été imaginés pour concevoir un engraissement de demain permettant de concilier environnement et…
« Tous les projets de la Cooperl sont examinés sous l’angle carbone »
« Tous les projets de la Cooperl sont examinés sous l’angle carbone »
La Cooperl a pour objectif d’accélérer la décarbonation de sa filière, de l’élevage jusqu’aux outils de transformation. Pour cela…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)