Aller au contenu principal

L'UGPVB demande un plan Covid 19 pour les éleveurs de porcs

L'UGPVB demande la mise en place d'un plan de soutien pour le secteur porcin, à la hauteur des moyens mis en oeuvre dans les bassins européens concurrents. 

Les éleveurs de porc subissent un effet ciseaux qui combine un cours du porc déstabilisé et une flambée du prix des matières premières.
© A. Puybasset

L'Union des Groupements de producteurs de viande de Bretagne présentera mardi 11 janvier au préfet de la région Bretagne sa demande de mise en place d'un plan Covid 19 en faveur des éleveurs de porcs. 

Ces derniers subissent un effet ciseaux avec une flambée du prix des matières premières et des coûts de productions et un cours du porc déstabilisé en raison d'un encombrement du marché européen. "Cet effet ciseaux se traduit par une dégradation des trésoreries, très forte depuis l’été 2021 et qui va s’accentuer sur le premier semestre 2022, rapporte Michel Bloc'h, président de l'UGPVB dans un communiqué du 6 janvier. "Sur la période octobre 2021 - avril 2022, cette perte est estimée à 400 € par truie, soit près de 100 000 € pour un élevage moyen de 250 truies, et ceci avec des disparités très importantes."

L'Union souligne la discrimination de traitement entres les secteurs agricoles impactés par la Covid-19, notamment ceux de la viande bovine et des grandes cultures qui bénéficient d'aides Covid 19 en France. "L’impact de la COVID 19 est reconnu pour la production porcine mais les mesures se limitent aujourd’hui au prêt garanti par l'Etat (PGE), outil inadapté pour répondre aux enjeux de distorsions de concurrence."

L'UGPVB rappelle que de nombreux pays européens ont adopté des mesures d'accompagnement structurelles spécifiques pour aider leurs éleveurs de porcs, en accord avec Bruxelles. C'est notamment le cas de l'outil "cadre aides d'Etat Covid-19" déjà utilisé par l'Estonie, la Lituanie, la Roumanie...

Selon les sources de l'UGPVB, en Allemagne, une première aide à 20 euros par porc produit a été attribuée en 2020 aux éleveurs, soit l'équivalent de 86 000 euros pour un élevage de 175 truies. D'autres sont prévues. La Pologne qui a notifié une première enveloppe d'aide de 39 millions d'euros en décembre 2020, vient de décider d'une aide supplémentaire de 87 millions d'euros pour enrayer la baisse de production de porcelets.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

L'UGPVB demande un plan Covid 19 pour les éleveurs de porcs
L'UGPVB demande la mise en place d'un plan de soutien pour le secteur porcin, à la hauteur des moyens mis en oeuvre dans les…
L'affaiblissement des flux à l'export devrait se poursuivre dans les prochains mois.
Le repli du prix du porc va persister
Le recul du cours du porc se poursuivra cet hiver, dans un contexte de prix élevés des matières premières et des énergies et des…
Le biogaz est produit dans le digesteur et post-digesteur de 1 050 m3 chacun.
Une nouvelle organisation de l'exploitation porcine avec la méthanisation
Une unité de méthanisation, ce n’est pas juste un atelier qui s’ajoute sur la ferme. Chez Damien et Jordan Pruvot installés à…
Les éleveurs de porcs mobilisés à St Brieuc pour demander de l’aide aux pouvoirs publics

De nombreux éleveurs de porcs et des salariés des entreprises de la filière se sont retrouvés ce jeudi 20 janvier en fin de…

Rémi Cambon avec  sa compagne, Béatrice Rouquier. «J’ai toujours voulu m’installer, élever des cochons. Mais quand mon père travaillait, il n’y avait pas de place pour deux.»
« C’est un plaisir de travailler pour soi quand on s'installe en production porcine»
Rémi Cambon a réalisé son rêve. Il a attendu 10 ans pour reprendre et développer l’élevage de ses parents à Junhiac, dans le sud…
Des aliments différents pour les mâles entiers ?
Des aliments différents pour les porcs mâles entiers ?

Une récente étude réalisée par des chercheurs espagnols a mis en évidence que les aliments pour les porcs mâles entiers…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)