Aller au contenu principal

L’état corporel des cochettes conditionne leur longévité

Les cochettes maigres à la première mise-bas sont réformées plus précocément et ont une productivité moins élevée que leurs congénères plus grasses à ce stade, selon une étude de Rezoolution présentée aux Journées de la recherche porcine.

eld truies cam gilles ligot
Le monitoring de l'état corporel des cochettes est essentiel pour leur assurer une carrière longue.
© D. Poilvet

Une étude de la société de conseil Rezoolution (Noyal-Pontivy, Morbihan) dans un élevage de 1 000 truies démontre que les cochettes, dont l’épaisseur de lard dorsal (ELD) mesuré aux ultrasons (Renco) est inférieure à 15 mm à la première mise bas, ont une carrière significativement plus courte que les truies en état (15 à 20 mm d’ELD) et les plus grasses (plus de 20 mm).

Lire aussi : Piloter ses cochettes au poids et aux ultrasons

 

 
Impact de l'épaisseur de lard dorsal à la première mise-bas sur le rang moyen de réforme des truies par classe d'adiposité
Les cochettes les plus maigres ont des ...
Impact de l'épaisseur de lard dorsal à la première mise-bas sur le rang moyen de réforme des truies par classe d'adipositéLes cochettes les plus maigres ont des carrières plus courtes © Rezoolution

En chiffres, cela donne un rang moyen de réforme de 3,5 pour les cochettes maigres, 4,2 pour les cochettes en état et 4,4 pour celles ayant plus de 20 mm à la première mise bas (l’écart de valeur entre les cochettes en état et grasses n’est pas significatif). « La différence est liée en particulier au taux de réforme observé après la première mise bas », explique Charlotte Teixeira-Costa, ingénieure d’études à Rezoolution. 21 % des cochettes maigres à leur première mise bas ont été réformées dès leur premier sevrage, contre 16 % chez les cochettes en état et 13 % des cochettes grasses. « Cet effet est encore plus marqué lorsque l’ELD est inférieure à 12 mm. »

 

 
Nombre de porcelets nés totaux et sevrés cumulés sur la carrière en fonction de l'état corporel des truies à la première mise bas
Les cochettes les plus maigres font ...
Nombre de porcelets nés totaux et sevrés cumulés sur la carrière en fonction de l'état corporel des truies à la première mise basLes cochettes les plus maigres font significativement moins de nés totaux durant leur carrière © Rezoolution

Cette différence se traduit par une prolificité et une productivité cumulées sur la carrière des truies plus faibles pour les cochettes maigres à la première mise bas : 42,03 nés totaux et 33,72 sevrés, contre 49,37 nés totaux et 39,30 sevrés pour les cochettes en état. Les performances des truies grasses à la première mise bas se rapprochent de celles en état (47,76 nés totaux et 36,50 sevrés sur leur carrière).

13 mm d’ELD à la première mise bas

Sur la base de ces résultats, Rezoolution préconise aux éleveurs une ELD au moins égale à 13 mm pour les cochettes à l’entrée en maternité. « Ce minimum semble souhaitable pour garantir aux truies une longévité et une productivité optimales au cours de leur carrière », selon l’ingénieure.

Pour autant, elle estime que ces résultats ne sont pas extrapolables en l’état à d’autres situations d’élevage. « Ils soulignent surtout l’importance d’un monitoring de l’état corporel dans la préparation des cochettes afin de leur assurer une carrière longue et une productivité optimale », conclut-elle.

Un modèle pour prédire le risque de mort-nés

Le groupe Rezoolution a mis au point un modèle de prédiction du risque pour une truie d’avoir des mort-nés. Il inclut trois facteurs de risque significatifs : le rang de portée de la truie, le taux de mort-nés et le nombre de nés totaux à la mise bas précédente. En complément de ce modèle, l’importance de l’épaisseur de lard dorsal, en particulier chez les truies âgées, est à prendre en considération. La précision du modèle est de 72 %, un niveau jugé élevé pour une étude dans laquelle peu de paramètres sont pris en compte. Mais un modèle avec davantage de variables aurait compliqué sa mise en œuvre. Une application est en cours de développement pour que les éleveurs puissent établir pour chaque bande la liste des truies à risque, afin d’accentuer les mesures de suivi de ces truies pour réduire la mortinatalité.

Les plus lus

, avec Anita et Sylvain Lohier, avec Christophe Hue, technicien bâtiment Eureden (à gauche). "Ces investissements vont permettre d’augmenter l'autonomie de l'élevage en ...
« Avec notre nouveau bâtiment d’engraissement et son silo tour, nous renforçons l’autonomie de notre élevage de porcs »

Anita et Sylvain Lohier ont investi dans un bâtiment pour engraisser tous les porcelets issus de leur atelier naissage. Une…

Avec l'extension du site, comprenant la zone d'attente des porcs vifs ainsi que le dispositif d'étourdissement au CO2, l'abattoir Cooperl Viande a continué de produire ...
Cooperl Viande investit 15 millions d'euros dans son abattoir de Montfort-sur-Meu

Les travaux de modernisation de l’outil d’abattage de Cooperl Viande visent à améliorer la qualité de carcasse, l’…

Patrice Aoustin, éleveur à Mézière-sur-Couesnon, a fait installer la vidéosurveillance pour gagner en tranquillité d'esprit.
« Avec les caméras, je suis prévenu en cas d’intrusion dans mon élevage de porcs »

Pour surveiller son élevage porcin, Patrice Aoustin a installé un dispositif de vidéoprotection. Des caméras intelligentes et…

Guillaume et Clément Trubert  : "Notre projet s'inscrit dans une démarche globale d'autonomie, en matière de commercialisation de nos cochons, de places d'engraissement, ...
« La vente directe a créé de l’emploi sur notre exploitation porcine de 140 truies »

Guillaume et Clément Trubert ont repris l’élevage familial en développant l’activité de vente directe avec l’objectif de…

(archives)
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes

Les statistiques publiées par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’année 2022 révèlent une stabilité des installations d…

« La sonde d'insémination Easy & Clean évite le nettoyage des vulves des truies»

À la tête d’un élevage de sélection de 250 truies, Olivier Bouchonneau utilise depuis juillet 2023 les sondes Easy &…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)