Aller au contenu principal

[VIDEO] L’épidémie de fièvre porcine africaine hors de contrôle en Allemagne

Au 15 octobre, l’Allemagne dénombrait 67 cas de fièvre porcine africaine (FPA). La maladie, qui n’a touché que les sangliers jusqu’à maintenant, semble être totalement hors de contrôle, à l’inverse de la Belgique il y a deux ans où les autorités sanitaires avaient rapidement circonscrit l’épidémie dans une zone restreinte.

L’un des foyers allemands découvert le 29 septembre se situe à 64 kilomètres au nord du premier cas, et à 60 kilomètres du cas polonais le plus proche, le pays d’où est arrivée la maladie. Par ailleurs, l’analyse approfondie du « cas zéro » révélé le 10 septembre démontre que l’animal était mort depuis au moins la première quinzaine de juillet, soit plus de deux mois avant sa découverte. Ce qui a laissé largement le temps à la maladie de se propager avant que les premières mesures de protection ne soient mises en place. Par ailleurs, il semblerait que la clôture mise en place à la frontière entre l’Allemagne et la Pologne n’ait pas été suffisamment solide pour empêcher le passage des sangliers. Une frontière difficile à contrôler puisqu’elle fait 472 kilomètres de long.

Protection des élevages avant tout

En France, les actions visant à mettre en place les mesures de biosécurité afin de protéger leurs élevages sont bien engagées. Selon l’organisme sanitaire porc Bretagne qui tenait son assemblée générale le 15 octobre, 97 % des éleveurs bretons ont reçu une formation pour mener à bien leur projet. La profession a récemment simulé une situation de crise consécutive à la découverte virtuelle d’un foyer de FPA dans un élevage du Finistère, afin de mettre en évidence les points critiques sur les actions à mettre en place. Ce test a impliqué l’ensemble des acteurs concernés : éleveurs, coopératives, services sanitaires, administration, chasseurs… Ces derniers ont un rôle essentiel à jouer dans le recensement et le contrôle de la population de sangliers, principaux vecteurs de transmission de la maladie.

Lire aussi : La PPA en Allemagne bouleverse les échanges commerciaux 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

 © J.Guichon
Une éleveuse aux petits soins pour ses truies
Parler, toucher, caresser, gratter… un véritable programme de thalassothérapie attend les cochettes et les truies de Cindy Da…
 © D. Poilvet
Cinq points clés pour sevrer les porcelets sans artifices
Philippe Heughebaert et sa cheffe d’élevage Marion Fortin ont mis en place une conduite d’élevage rigoureuse pour permettre à…
Des aides à l’investissement sur les couvertures de fosses et le matériel d’épandage
Depuis hier, 4 janvier 2021, les exploitants agricoles peuvent déposer un dossier de demande d’aide au renouvellement des…
Nombre de porcs mâles entiers abattus par pays en Europe (en million)  © Ifip
Un tiers des porcs mâles élevés en Europe n’est pas castré
L’Ifip estime le nombre de porcs mâles non castrés en Europe à 45 millions en 2020, en progression de 30 % depuis cinq ans.
Carcasse de porc entier (à gauche) et vacciné (à droite). La viande de la seconde est plus rose avec plus de gras.  © Tummel
Un abattoir allemand choisit la vaccination pour remplacer la castration à vif des porcelets
À partir du 1er janvier 2021, les naisseurs allemands auront interdiction de castrer leurs porcelets mâles à vif. Ils…
Le bâtiment est conçu pour apporter un maximum de lumière naturelle. © B. Plesse
Un élevage bien-être Cooperl pour approvisionner Bordeau Chesnel

« Maximiser le bien-être animal et minimiser son impact environnemental », tels sont les deux engagements forts…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)