Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le virus de la diarrhée épidémique porcine inquiète les Etats-Unis

Elevage porcin aux Etats-Unis
Elevage porcin aux Etats-Unis
© National Hog Farmer

Depuis le printemps dernier, les Etats-Unis tentent de contrôler des foyers de diarrhée épidémique porcine causés par un virus (PEVD, Porcine Epidemic Diarrhea Virus) qui s’est propagé aussi en Asie. Les premiers symptômes de la maladie sont des diarrhées sévères sur des porcs de tous âges, entraînant de très fortes mortalités (jusqu’à 100 %) chez les jeunes porcelets, sans traitement efficace. Le virus se propage au sein d’un élevage via
les matières fécales, et les élevages se contaminent par les entrées d’animaux, les camions… Faisant des mesures de biosécurité le principal rempart contre la maladie. L’association des producteurs de porcs britannique (National Pig Association) a lancé un appel à la prudence, recommandant aux éleveurs de renforcer les mesures préventives afin que le virus ne gagne pas la Grande-Bretagne.
Le NPA rappelle qu’il y a treize ans, le circovirus avait été introduit d’Europe, et qu’il avait fallu attendre des années avant de disposer d’un vaccin. Les professionnels recommandent concrètement de ne pas autoriser les visites d’élevage de personnes étrangères ou du moins les limiter au strict minimum et sous condition que la personne n’ait pas visité de porcheries au cours des trois jours précédents.
Très récemment, des chercheurs de l’Université de l’Iowa (Etats-Unis) ont développé un nouveau test pour détecter la présence d’anticorps contre le virus. Ce test permet de savoir si
le porc a été en contact avec le virus et s’il en excrète. Les chercheurs estiment que ce test sera particulièrement utile pour connaître le statut des futurs reproducteurs entrant dans un élevage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Wisium en ordre de marche

Le Space a été l’occasion de présenter officiellement la marque Wisium, issue de la fusion des firmes services Inzo et…

Vignette
Le multiphase en soupe doit couvrir les besoins des porcs
Intéressant sur le plan environnemental, le multiphase peut l’être également sur le plan économique si les performances sont…
Vignette
Une mini-machine à lait déplaçable

Baby Care est une mini-machine à lait déplaçable dont la particularité est de pouvoir se brancher au circuit d’eau qui…

Thierry Marchal, président du groupe de travail porc de la chambre d'agriculture de Bretagne. "Il ne faut pas voir la biosécurité comme une contrainte, mais comme un atout. " © Chambre d'agriculture de ...
« Transformer la contrainte biosécurité en une opportunité »
La chambre d’agriculture de Bretagne organise une journée destinée aux éleveurs et aux techniciens sur la santé des porcs et…
Vignette
Un nouvel observatoire national des vaccins vétérinaires

Le Syndicat de l’industrie du médicament et réactif vétérinaires (SIMV) vient de publier les taux de vaccination des…

Vignette
Les Allemands réfléchissent à la porcherie du futur

L’avenir de l’élevage passe aujourd’hui sous les fourches Caudines des consommateurs : plus d’espace et de liberté pour…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)