Aller au contenu principal

Le virus de la diarrhée épidémique porcine inquiète les Etats-Unis

Elevage porcin aux Etats-Unis
Elevage porcin aux Etats-Unis
© National Hog Farmer

Depuis le printemps dernier, les Etats-Unis tentent de contrôler des foyers de diarrhée épidémique porcine causés par un virus (PEVD, Porcine Epidemic Diarrhea Virus) qui s’est propagé aussi en Asie. Les premiers symptômes de la maladie sont des diarrhées sévères sur des porcs de tous âges, entraînant de très fortes mortalités (jusqu’à 100 %) chez les jeunes porcelets, sans traitement efficace. Le virus se propage au sein d’un élevage via
les matières fécales, et les élevages se contaminent par les entrées d’animaux, les camions… Faisant des mesures de biosécurité le principal rempart contre la maladie. L’association des producteurs de porcs britannique (National Pig Association) a lancé un appel à la prudence, recommandant aux éleveurs de renforcer les mesures préventives afin que le virus ne gagne pas la Grande-Bretagne.
Le NPA rappelle qu’il y a treize ans, le circovirus avait été introduit d’Europe, et qu’il avait fallu attendre des années avant de disposer d’un vaccin. Les professionnels recommandent concrètement de ne pas autoriser les visites d’élevage de personnes étrangères ou du moins les limiter au strict minimum et sous condition que la personne n’ait pas visité de porcheries au cours des trois jours précédents.
Très récemment, des chercheurs de l’Université de l’Iowa (Etats-Unis) ont développé un nouveau test pour détecter la présence d’anticorps contre le virus. Ce test permet de savoir si
le porc a été en contact avec le virus et s’il en excrète. Les chercheurs estiment que ce test sera particulièrement utile pour connaître le statut des futurs reproducteurs entrant dans un élevage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vincent Pastoureau. « C’est une fierté d’avoir pu reprendre l’élevage familiale et de montrer qu’on peut très bien vivre avec une petite exploitation bien gérée. »
« Je gagne bien ma vie avec 90 truies »
En reprenant l’exploitation familiale, Vincent Pastoureau s’est engagé dans la démarche Nouvelle Agriculture de Terrena. Pour ce…
Kiko Abenia, Vall Companys. « Nous ne produisons pas de carcasses malodorantes grâce à des poids d’abattage moins élevés qu’en France, et à l’utilisation de génétiques maigres.»
« La non-castration des porcs mâles ne pose aucun problème en Espagne »
Malgré une production standard basée essentiellement sur du mâle entier, les entreprises espagnoles peuvent commercialiser leur…
La viande de mâle entier est adaptée aux produits de charcuterie pauvre en gras, de type jambon cuit découenné et dégraissé, mais peu aux jambons secs avec un long procédé de séchage.
Le porc mâle entier ne fait pas l’unanimité chez les transformateurs
Plus maigre et moins épaisse en gras, la viande issue de mâle entier est bien adaptée aux produits cuits mais défavorable aux…
Le respect du chargement en engraissement contribue à avoir des cochons plus homogènes, et réduit le temps à passer au tri.
Dix pratiques gagnantes pour améliorer l’indice de consommation des porcs en engraissement
Le groupement Evel’up a détaillé les dix pratiques majeures à respecter pour optimiser l’IC en engraissement à partir d’une…
Les grains de kéfir sont un agrégat de bactéries lactiques et de levures à distribuer aux porcelets en maternité.
Le Kéfir améliore la santé digestive des porcelets
L’administration d’un agrégat de bactéries lactiques et de levures aux porcelets en maternité limite la prolifération des…
Un vaccin contre la peste porcine africaine mis au point aux États-Unis
Un vaccin contre la peste porcine africaine mis au point aux États-Unis

Des chercheurs du ministère américain de l’Agriculture (USDA) affirment être parvenus à produire un vaccin contre la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)