Aller au contenu principal

Le Space en mode digital

Annulée le 5 mai pour cause de Covid-19, l’édition physique du salon Space 2020 sera remplacée par une présence renforcée sur internet à partir du 15 septembre.

Marcel Denieul, président du Space. « Nous sommes en train de changer de logiciel. » © P. Le Douarin
Marcel Denieul, président du Space. « Nous sommes en train de changer de logiciel. »
© P. Le Douarin

Le salon Space étant le rendez-vous incontournable de la rentrée, ses organisateurs ont choisi d’accélérer la digitalisation du premier salon français de l’élevage. « Nous sommes en train de changer de logiciel » a expliqué son président Marcel Denieul lors de la conférence de presse du 15 juillet. « Dans un contexte très différent des années précédentes, il nous a fallu innover pour se réinventer et trouver des solutions qui répondent aux besoins exprimés par nos partenaires. »

Plusieurs événements vont se dérouler à partir du 15 septembre.

Les lauréats des Innov’Space seront dévoilés le mardi 15 septembre lors d’une remise de trophées au Parc des expositions, devant un parterre limité et dans le respect des gestes barrières. Les organisateurs ont d’ores et déjà divulgué la sélection du Top 100 des 1 253 Innov’space décernés durant les 25 années de cet événement qui compte beaucoup pour les exposants.
Les organisateurs veulent remercier les « invisibles » de la crise sanitaire à travers une table ronde multifilières agricole et agroalimentaire le mercredi 16 septembre. Ce sont tous ceux qui ont permis aux secteurs agricoles et agroalimentaires de continuer à fonctionner malgré tout. Marcel Denieul y a invité le ministre de l’Agriculture, qui ferait ainsi sa rentrée sur la scène agricole. Le Space est un passage quasi-incontournable pour tout nouveau ministre.
Les rencontres entre visiteurs et exposants pourront se faire du 15 au 30 septembre, sous la forme de rendez-vous « B2B » pris sur la plateforme internet du Space. Elle sera mise en place sous forme d’application téléchargeable à partir du mois d’août.
Des conférences seront aussi accessibles en ligne et en direct sur la plateforme www.space.fr et sur l’appli Space. Une quarantaine sont déjà programmées. Il est envisagé une option replay pour ceux qui ne pourront y assister. Les visiteurs auront également accès à la chaîne Space TV et à des podcasts pour s’informer de l’actualité du salon et de l’agriculture.
Les présentations d’animaux sont remplacées par une vitrine numérique ouverte aux races qui le souhaitent, avec la race Normande et Blonde d’Aquitaine en vedettes. Elles seront complétées par « Genomic Elite » la vente aux enchères d’embryons et de génisses. Les enchères débuteront le 10 septembre et s’achèveront le 16 septembre.

Notre sélection de conférences numériques

Mardi 15 septembre

La diversification des antioxydants pour des truies et des porcelets sains et une productivité forte (Nor-Feed, 10 h 00-11 h 00).
Études de l’Ifip sur les nitrites dans les charcuteries : où en est-on ? (Ifip, 13 h 45-15 h 00).

Mercredi 16 septembre

Nouveaux modes de formation pour les éleveurs : la formation en ligne (Chêne vert conseil, 10 h 00-11 h 00).
Impossible pédagogie de l’élevage : comment reconnecter éleveurs et consommateurs ? (Syrpa-Agriculteurs de Bretagne-Space, 10 h 30-12 h 30)
Bêta-mannanes, facteurs antinutritionnels majeurs de l’alimentation des porcs et volailles (Elanco, 11 h 00-11 h 45).
Quelles perspectives pour les marchés et filières porcines dans la crise post-Covid-19 ? (Ifip, 13 h 45-15 h 00).

Jeudi 16 septembre

Impact des mouches dans vos élevages de porcs ou volailles (Elanco, 11 h 00-12 h 00).
Bien-être animal en élevage porcin : est-ce seulement une question de réglementation ? (RV-Biotech, 13 h 15-14 h 15).
Comment mieux valoriser la protéine de l’aliment des porcs pour un élevage plus autonome et durable ? (Ifip, 13 h 45-15 h 00).
Qualité de l’eau : fer/manganèse et dureté, des paramètres à prendre en compte pour l’eau de son élevage (groupe Cristal, 14 h 00-14 h 45).
La thérapeutique sans antibiotiques : l’enjeu du vétérinaire aujourd’hui (groupe Cristal, 16 h 00-17 h 00).
Santé intestinale du porcelet : challenges et opportunités (Elanco, 16 h 00-16 h 45).

Vendredi 18 septembre

Stratégie combinée nutrition-hygiène pour améliorer l’immunité des truies et les performances des porcelets (Dietaxion, 09 h 00-10 h 00).
Piloter les choix d’organisation en élevage porcin et leurs impacts économiques et financiers (Ifip, 13 h 45-15 h 00).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

David Garoche, Yohan Beuve, et Arnaud Garoche, trois des quatre associés de l'EARL de la Cour. « Les équipements installés font partie du cahier des charges «collectif niveau 2 » proposé par Kermené. » © D. Poilvet
Un bâtiment d'engraissement bien-être en synergie avec la méthanisation
À l’EARL de la Cour, le nouveau bâtiment d’engraissement de 1 900 places est équipé d’un système de distribution de paille et d’…
Les élevages de grande dimension et aux mesures de biosécurité très strictes se développement en Chine pour sécuriser la production. © P.Gréau
La production porcine chinoise se restructure à marche forcée
La Chine reconstitue son cheptel porcin dans des élevages de grande dimension, conformément au plan engagé par le gouvernement.…
Benoît Julhes. « La complémentarité porcins/bovins se conçoit aussi à l’échelle du territoire. Sans la production porcine, qui représente 40 à 60 % de l’activité, aucun des trois abattoirs du Cantal ne survivrait. » © B. Griffoul
« Deux ateliers porc et bovin dans le Cantal pour être ensemble tout en étant indépendants »
Si la production porcine a permis à Benoît Julhes de s’installer, la complémentarité avec les bovins a donné à l’exploitation une…
Les porcelets de 24 portées se mélangent dans le couloir d'accès aux cases de maternité © D. Poilvet
« La prévalence des arthrites a fortement baissé en post-sevrage grâce à la sociabilisation précoce des porcelets»
À l’EARL Les Grands vergers, la sociabilisation des porcelets a permis de franchir une nouvelle étape dans la productivité de l’…
Floriane, salariée en maternité à l'EARL du Domaine, apprécie l'ergonimie du chariot de soins © P. Trucheau
Un chariot de soins maison pour les porcelets à moins de 100 euros
Pour faciliter le travail et pour protéger ses salariés des troubles musculo-squelettiques (TMS), Olivier Cresteaux, chef d’…
Gaëlle Taniou et son frère Romain Gautreau. « Nous avons trouvé un équilibre, avec un pic de travail du 15 mars au 15 août lié aux abeilles et aux cultures. » © V. Bargain
« En élevage de porcs, j’aime la technique et toujours progresser »
Gaëlle Taniou a repris en 2018 l’exploitation familiale de 130 truies et 500 ruches, en association avec son frère Romain…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)