Aller au contenu principal

Le registre des traitements en élevage de porcs se numérise avec Gvet

Dans une enquête réalisée en 2018 auprès de 104 éleveurs, 90 % des registres de traitement étaient encore en format papier (carnet, calendrier, fiche bande). Or, plus de 25 % des éleveurs se sont déclarés prêts à prendre le virage de la numérisation de leur registre. Des solutions reconnues existent aujourd’hui avec la démarche Gvet, pilotée par l’Ifip, qui permet l’enregistrement et la valorisation des traitements vétérinaires en élevage. Deux outils sont actuellement compatibles avec le cahier des charges Gvet : le module sanitaire d’Ediporc et Pig’up (Partenariat Ifip-Isagri) et l’outil Smartpharm (Partenariat Ifip-Asserva). Gvet leur fournit un catalogue normalisé des médicaments vétérinaires, avec les noms des médicaments, les doses, les durées, les voies d’administration, les temps d’attente tels que définis dans les AMM mais modifiables si besoin par l’éleveur selon la prescription et ses usages. L’accès à ce catalogue permet un gain de temps et un confort de travail pour enregistrer les traitements dans l’élevage. Les méthodes de calcul et les indicateurs d’usage d’antibiotiques ont été coconstruits et validés avec l’Anses : durées d’exposition aux antibiotiques, nombre de traitements par animal, ALEA… Ces indicateurs produisent des résultats pour chaque catégorie d’animaux (truies, porcelets sous la mère, porcelets sevrés, porcs charcutiers). Les transferts d’information vers les vétérinaires sont désormais possibles sur simple autorisation de l’éleveur. Le vétérinaire aura ainsi accès à une nouvelle mine d’informations et de nouveaux conseils pourront émerger : analyse des pratiques de vaccination (rappel bien effectué, exhaustivité des animaux vaccinés, impact d’un nouveau vaccin mis en place…), planification des vermifuges… Dès lors que l’échantillon d’élevages participants sera représentatif, Gvet permettra aussi de produire des références collectives sur les usages d’antibiotiques, utiles pour progresser et pour répondre aux attentes sociétales.

Les plus lus

éleveur de porcs dans la Sarthe
« Mon atelier porcin d'engraissement est en synergie avec mes cultures »
Gérant et associé d’une maternité collective, Sébastien Renvoisé a en parallèle investi dans un atelier d’engraissement, raisonné…
François Denoual : «Avec la nouvelle maternité, je compte améliorer le nombre de sevrés par truie et gagner en confort de travail.»
« J'optimise mon temps de travail avec le nouveau naissage de mon élevage de porcs»

À la tête d’un élevage de 174 truies et sa suite, François Denoual a investi dans un bâtiment regroupant la maternité et la…

Les porcelets sont mélangés en groupes de trois à quatre portées.
« La sociabilisation des porcelets en maternité m’apporte beaucoup d’avantages »

Depuis deux ans, Ségolène sociabilise ses porcelets en maternité. Elle y voit de nombreux avantages sur ses conditions de…

Les journées s’articulent généralement autour d’une visite d’élevage chez l’un des membres du groupe.
Les éleveurs de porcs réfléchissent en groupe pour anticiper les évolutions des élevages
Les Chambres d’agriculture de Bretagne animent cinq groupes d’éleveurs de porcs répartis sur toute la région. Les thématiques…
Michel Bloc'h, président de l'UGPVB l’élevage a deux défis à relever : l’investissement et le renouvellement des élevages. "
Quels sont les défis à relever pour maintenir l’élevage de porcs en France?
L’assemblée générale de l’Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne (UGPVB) a souligné les difficultés que…
La conjoncture économique plus favorable en 2023 encourage les investissements dans les bâtiments d'élevage.
Trésoreries : Une bonne année 2023 en élevage de porc

La hausse du prix du porc en 2023 a permis de renflouer les trésoreries des élevages de porc, mises à mal depuis 2020. L’étude…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)