Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le manque de biosécurité expose les pays de l’Est

La fièvre porcine africaine (FPA) se propage à grande vitesse dans le sud-est de la Roumanie. Le manque de biosécurité et les contacts directs entre les sangliers et les porcs domestiques en sont les principales causes.

Depuis le 10 juin 2018, les cas de fièvre porcine africaine se multiplient dans le sud-est de la Roumanie, près du delta du Danube. « Aujourd’hui, plus de 1 000 foyers domestiques et plus de 150 sangliers atteints par la maladie ont été recensés », indique Nicolas Rose, chef de l’unité épidémiologie, santé et bien-être du laboratoire Anses de Ploufragan, en Côtes d’Armor. Il s’est rendu récemment en mission dans ce pays pour analyser les causes de la propagation de cette maladie. Pourtant le pays était indemne de FPA jusqu’au 31 juillet 2017. À cette date, des premiers foyers avaient été déclarés dans le nord-ouest, près de la frontière avec l’Ukraine. Mais la situation ne s’est réellement dégradée qu’à la fin du printemps. Entre le 10 juin et le 19 août, 670 nouveaux foyers ont été déclarés !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Vous aimerez aussi

Vignette
La FPA se diffuse en Belgique au rythme de 1.6 km par semaine

La plateforme ESA de veille sanitaire internationale a publié le 31 janvier 2019 les résultats d’une étude dont l’objectif…

Vignette
Mycoplasma hyopneumoniae, un diagnostic à élargir
Le laboratoire Boehringer Ingelheim souligne que la seule prévention vaccinale ne suffit pas pour combattre le Mycoplasma…
Vignette
Des solutions simples pour protéger son élevage
Dans son nouvel engraissement, Frédéric Baudet, éleveur à Maroué, dans les Côtes-d’Armor, va appliquer les mesures de biosécurité…
Vignette
Un frigo à surveiller de près

Pour garder leur efficacité, les vaccins doivent être conservés au réfrigérateur entre 2 et 8°C. Mais leur température est peu…

Vignette
La vaccination des cochettes, l’une des clefs sanitaires

Une étude menée par Ceva santé animale sur la dynamique des infections à Mycoplasma hyopneumoniae et à Circovirus de type 2…

Vignette
De nouvelles exigences pour sécuriser les élevages
L’arrêté biosécurité en élevage publié le 16 octobre dernier donne deux ans aux éleveurs pour mettre en place des mesures de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)