Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le groupement GPPMF signe avec Lidl pour sa marque Ch’ti Porc des Flandres

Benjamin Dennequin, éleveur à Merris dans le Nord, figure sur les affiches réalisées par Lidl pour promouvoir la marque de l'enseigne Ch'ti porc des Flandres, marque crée en partenariat avec le groupement GPPMF.
© DR

Le contrat tripartite signé entre le groupement GPPMF, groupement de producteurs de porcs des Monts de Flandres, l’enseigne Lidl et un abattoir des Flandres a été mis en avant au dernier Salon de l’agriculture à Paris. Il s’agit de proposer aux consommateurs et clients des magasins Lidl des deux départements du Nord et du Pas-de-Calais de la viande fraîche clairement identifiée "Ch’ti Porc des Flandres, avec la photo de l’éleveur sur la barquette. Dix mois après la mise en place de ce contrat environ la moitié des 5 000 porcs produits chaque semaine par le groupement s’inscrivent dans ce contrat tripartite qui procure aux éleveurs une plus-value de 40 c/kg de viande fraîche, "soit environ 20 % de la carcasse", précise Benjamin Dennequin, jeune éleveur en charge du dossier au sein de son groupement. Les plus-values sont collectées par le groupement qui mutualise et répartit la somme auprès de ces adhérents. Le cahier des charges repose sur des porcs "conventionnels" produits et abattus dans la région des Flandres. "Cette démarche doit contribuer à relever le défi de renouvellement des générations, motiver les jeunes à s’installer", commente l’éleveur qui, par ailleurs, est secrétaire général des JA des Hauts de France et vice-président de la section porcine du Nord.

Les trois "piliers" de la contractualisation s’avouent très satisfaits (voir page 12) et entendent donner une autre dimension à la démarche en l’élargissant aux produits transformés : saucisses, chipolatas, jambon saumuré fumé… Avec la même ambition de proposer aux consommateurs du porc "régional", produit, abattu et commercialisé dans la région.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Succès de la ferme ouverte au Gaec d’Étouppeville
Producteur de porc, de lait et de mouton, le Gaec d’Étouppeville a ouvert ses portes au grand public le temps d’un après-midi,…
Vignette
Un bâtiment d'engraissement des porcs conciliant bien-être et performances
Samuel Morand a construit un engraissement qui apporte des réponses quant au bien-être des animaux et des hommes, tout en…
Vignette
Actualité scientifique Techporc : « La fertilité se prépare en maternité et en quarantaine »

Une étude Japonaise confirme que le taux de mise bas des truies et cochettes dépend du niveau des températures maximales…

Vignette
"Adrien Delattre veut anticiper la demande sociétale"
Éleveur à Quaëdypre dans le Nord, Adrien Delattre a intégré un bandeau lumineux dans son nouvel engraissement équipé d’…
Vignette
Les limites de la sélection génétique porcine face aux maladies
Des leviers génétiques existent pour sélectionner des animaux résistants à certains variants d’agents infectieux comme E. coli.…
Vignette
[VIDEO] Francis Guengant et le SPACE : "c'est notre rendez-vous"
Lorsque la date du SPACE est connue, Francis Guengant la note sur son agenda. « C’est un évènement qu’on attend. On rencontre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)