Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[VIDEO] Une puce à l'oreille des porcs permet l'automatisation de la ration

Jérémy Diais, installé en Loire-Atlantique, élève 60 truies en bio. Le jeune producteur de porc a mis en place un système d’alimentation automatique. Tous ses cochons sont munis d’une puce RFID. Le système permet de les identifier, de les peser et d’adapter la ration.

Le producteur s’est installé hors cadre familiale. Il a transformé une ferme, comprenant des élevages de volailles et de vaches laitières. « En bio, tous nos cochons doivent avoir accès à des parcours extérieurs. Un poulailler ou une stabulation sont finalement plus faciles à adapter qu’un bâtiment traditionnel sur caillebotis », explique Jérémy Diais.

 

Le jeune agriculteur a également construit un atelier d’engraissement. Particularité : l’alimentation des porcs y est individualisée. Tous les cochons sont bouclés à la naissance avec une puce RFID. Ils sont ainsi identifiés et pesés plusieurs fois par jour. Le cochon entre dans une cage. S’il a déjà mangé, l’animal sera réorienté vers la zone de vie. En zone d’alimentation, le cochon accède à 2.6 kg d’aliment par jour. « « Chaque animal a une quantité d’aliment dédiée, car une identification est effectuée au nourrisseur. L’automate régule la ration. On évite ainsi les effets dominant/dominé ».

Le système est basé sur deux zones d’alimentation, l’une pour les plus jeunes et la seconde pour les plus âgés.  

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Les trois quarts des abattages en Bretagne sont aux mains de quatre groupes
À partir des données d’Uniporc Ouest, les chambres d’agriculture de Bretagne dressent un portrait de l’abattage de porcs de la…
Vignette
Perspectives de prix du porc : Vers une hausse notable des cours en 2019
En 2019, la production porcine européenne devrait se stabiliser, alors qu’en France elle augmenterait à nouveau. Une consommation…
Vignette
La Chine face au trafic de viande contaminée par la fièvre porcine africaine (FPA)
Lors d’une conférence de presse le 1er mars à Beijing (Pékin), le ministère de la Sécurité publique a fait le point…
Vignette
Lur Berri s’engage dans la qualité duroc
Le groupe coopératif basé au Pays Basque développe une offre premium de qualité de viande avec des porcs charcutiers 50 % Duroc.…
Vignette
La hausse du prix du porc au Marché du porc breton se confirme

Après la pause des jours fériés, les cours ont à nouveau repris leur progression,

Vignette
Le Gaec de la Baie des champs mise sur l’économie circulaire
FAF, vente directe, méthanisation… Dans la Vienne, Yves Debien et Éric Sabourin ont investi dans de nouvelles activités qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)