Aller au contenu principal

[VIDEO] Une puce à l'oreille des porcs permet l'automatisation de la ration

Jérémy Diais, installé en Loire-Atlantique, élève 60 truies en bio. Le jeune producteur de porc a mis en place un système d’alimentation automatique. Tous ses cochons sont munis d’une puce RFID. Le système permet de les identifier, de les peser et d’adapter la ration.

Le producteur s’est installé hors cadre familiale. Il a transformé une ferme, comprenant des élevages de volailles et de vaches laitières. « En bio, tous nos cochons doivent avoir accès à des parcours extérieurs. Un poulailler ou une stabulation sont finalement plus faciles à adapter qu’un bâtiment traditionnel sur caillebotis », explique Jérémy Diais.

 

Le jeune agriculteur a également construit un atelier d’engraissement. Particularité : l’alimentation des porcs y est individualisée. Tous les cochons sont bouclés à la naissance avec une puce RFID. Ils sont ainsi identifiés et pesés plusieurs fois par jour. Le cochon entre dans une cage. S’il a déjà mangé, l’animal sera réorienté vers la zone de vie. En zone d’alimentation, le cochon accède à 2.6 kg d’aliment par jour. « « Chaque animal a une quantité d’aliment dédiée, car une identification est effectuée au nourrisseur. L’automate régule la ration. On évite ainsi les effets dominant/dominé ».

Le système est basé sur deux zones d’alimentation, l’une pour les plus jeunes et la seconde pour les plus âgés.  

Les plus lus

Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne « J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
« J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne. En 2021, il a fait le choix de mettre en place un…
Un biofiltre bien optimisé permet de réduire plus de 50% des émissions d’ammoniac.
La biofiltration pour réduire les émissions d'ammoniac et les odeurs des bâtiments porcins
La biofiltration est un système de traitement de l’air en sortie de ventilation qui permet de réduire les émissions d’ammoniac et…
Avec un prix de l'énergie multiplié par cinq pour l’électricité et par près de deux pour le gaz en deux ans, la pression est maximale chez les abatteurs et les transformateurs.
Flambée de l'énergie : L’industrie de la viande porcine est sur le gril
La flambée du prix de l’énergie inquiète l’aval de la filière qui réclame la mise en place d’un bouclier tarifaire. En attendant…
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
En 2021, les résultats des éleveurs de porc ont baissé dans la très large majorité des principaux pays producteurs du monde…
Mathieu Edy (à gauche), avec Anthony Leblanc, responsable de la maternité, et Maxime Edy. «En achetant un lot de cochettes croisées par an, nous n'avons pas à gérer un noyau de race pure.»
"J'assure le renouvellement de mon troupeau de truies grâce à un noyau de cochettes F1"
À l’EARL Edy naissage, trente cochettes croisées Large-White x Landrace sont introduites dans l’élevage une fois par an.…
Porcelets sous la lumière
Prix de l’électricité : les éleveurs de porcs exclus du bouclier à 280 euros s’alarment
La fédération nationale porcine demande à ce que tous les élevages de moins de 10 salariés puissent bénéficier du tarif plafonné.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)