Aller au contenu principal

La méthanisation valorise mieux les déjections solides

Les fécès issues d’un raclage en V ont un potentiel méthanogène plus élevé que du lisier. Leur méthanisation limite aussi les émissions de gaz à effet de serre.

Les déjections issues d'un raclage en V présentent un potentiel méthanogène plus élevé que du lisier stocké en préfosses. © D. Poilvet
Les déjections issues d'un raclage en V présentent un potentiel méthanogène plus élevé que du lisier stocké en préfosses.
© D. Poilvet

Mis en test au milieu des années 2000 par la chambre d’agriculture de Bretagne, le raclage en V s’est avéré intéressant pour améliorer l’ambiance dans les porcheries et réduire de 40 % les émissions d’ammoniac dans l’air. Il est apparu par la suite que les déjections ainsi extraites présentent un potentiel méthanogène plus élevé que les lisiers sortant des préfosses. Selon les circonstances, du fait des fermentations qui se développent spontanément dans les lisiers, ces derniers peuvent en effet avoir déjà perdu de 20 à 60 % du potentiel initial avant de pouvoir être utilisés pour alimenter un digesteur.

Moins de gaz à effet de serre pour des fécès méthanisés

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

 © J.Guichon
Une éleveuse aux petits soins pour ses truies
Parler, toucher, caresser, gratter… un véritable programme de thalassothérapie attend les cochettes et les truies de Cindy Da…
La Nouvelle agriculture de Terrena opte pour l'arrêt de la castration des porcs mâles
Terrena approvisionne Système U en porcs mâles entierssous la marque La Nouvelle Agriculture. L’abattoir Holvia de Laval utilise…
Des aides à l’investissement sur les couvertures de fosses et le matériel d’épandage
Depuis hier, 4 janvier 2021, les exploitants agricoles peuvent déposer un dossier de demande d’aide au renouvellement des…
Arrêt de la castration à vif : les éleveurs bretons veulent construire une « filière responsable »

Dans un communiqué en date du 18 décembre, le comité régional porcin (CRP) breton, l’organisation professionnelle…

 © D. Poilvet
Cinq points clés pour sevrer les porcelets sans artifices
Philippe Heughebaert et sa cheffe d’élevage Marion Fortin ont mis en place une conduite d’élevage rigoureuse pour permettre à…
Nombre de porcs mâles entiers abattus par pays en Europe (en million)  © Ifip
Un tiers des porcs mâles élevés en Europe n’est pas castré
L’Ifip estime le nombre de porcs mâles non castrés en Europe à 45 millions en 2020, en progression de 30 % depuis cinq ans.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)