Aller au contenu principal

Quelle est l’origine des nécroses des oreilles des porcelets?

La firme service ADM enquête sur l’origine des nécroses des oreilles des porcelets

Les nécroses d’oreilles ou de queues observées en post-sevrage et souvent à l’origine de problèmes comportementaux pourraient avoir pour origine un problème inflammatoire sur les truies durant la gestation. 

Lire aussi Comment identifier les risques de caudophagie en élevage de porcs

C’est ce qui ressort d’une étude allemande publiée en 2019 par le professeur Gerald Reiner de l’université de Justus-Liebig de Giessen. Un déséquilibre ou une mauvaise adaptation du microbiote intestinal de la truie gestante crée une inflammation du tube digestif de la truie qui affecte l’intégrité de l’épithélium et laisse passer dans la circulation sanguine des composants toxiques. Ces toxines génèrent de l’inflammation de vaisseaux sanguins sur les fœtus, à l’origine de nécroses observées sur les porcelets à la naissance. Le stress thermique, l’absorption de mycotoxines ou des épisodes sanitaires peuvent être également à l’origine de ce syndrome. Qui dit perturbation du microbiote intestinal dit solutions nutritionnelles. C’est pourquoi l’équipe porc d’ADM s’est posé la question de la prévalence de ce phénomène en France. À partir d’une enquête de terrain, elle a mis en évidence que 100 % des élevages enquêtés sont concernés, et que 86 % des porcelets nouveau-nés présentent des symptômes de nécrose. « Il s’agit essentiellement d’inflammation des queues, de la face, des oreilles, des onglons et des tétines, allant parfois jusqu’à la présence de croûte », décrit Sandy Micout, ingénieur nutritionniste ADM. En parallèle, la firme service a mis en évidence une forte corrélation entre le nombre de lésions sur les porcelets et la prolificité des truies. Le nutritionniste souligne que ces symptômes disparaissent généralement au bout de quelques jours. Peuvent-ils être mis en lien avec une résurgence des nécroses en post-sevrage ? L’alimentation de la truie en gestation peut-elle impacter sur le contrôle de ce syndrome et des performances ultérieures ? « Des partenariats sont en cours avec des fabricants pour le développement de solutions nutritionnelles. Un travail qui cumule le réseau d’élevage du fabricant et notre expertise en programmation fœtale », conclut-il.

Les plus lus

éleveur de porcs en maternité
« Des performances exceptionnelles avec la nouvelle maternité de notre élevage de porcs »

Vincent et Roger Prat atteignent des niveaux de performance très élevés depuis la mise en service de leur nouveau bloc…

porcs en engraissement
Comment rénover les engraissements des élevages de porcs avec des grandes cases?
Les grands groupes semblent séduire de plus en plus d’éleveurs dans le cadre d’une rénovation de bâtiments. Mais certains points…
éleveur de porcs et ses salariés
La considération : une clé de la fidélisation des salariés en élevage de porcs

David Riou est éleveur à Plouvorn, dans le Finistère. Pour fidéliser et motiver ses quatre salariés, il est attentif à l’…

salarié élevage de sélection axiom
Axiom se lance dans l’arrêt de la caudectomie des porcelets

À Usson-du-Poitou dans la Vienne, un des élevages de sélection des lignées femelles d’Axiom s’est engagé dans une démarche d’…

éclairage dans les bâtiments porcins
La lumière oriente les porcs dans leur case

Un groupe de chercheurs allemands a réalisé un test de préférence sur les conditions d’éclairement en post-sevrage sur un…

Les porcelets sociabilisés sont très curieux et explorent beaucoup leur environnement
Bien-être animal : les éleveurs plébiscitent la sociabilisation des porcelets en maternité

Une enquête réalisée par les chambres d’agriculture de Bretagne analyse les pratiques d’éleveurs qui sociabilisent leurs…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)