Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La Belgique subit encore les effets de la Fièvre Porcine Africaine

L'impact financier et organisationnel lié à la fièvre porcine africaine continue d'affecter la production porcine belge.

« La découverte d’un sanglier positif à la FPA le 13 septembre 2018 a eu des effets immédiats et dramatiques sur la filière porcine belge », témoigne Jos Schillebeeckx, vétérinaire praticien belge lors du congrès vétérinaire de l’AFMVP qui s’est déroulé à Rennes les 12 et 13 décembre derniers. Effondrement du prix du porc, fermeture des marchés extérieurs, mesures drastiques sur l’ensemble du territoire… Les effets perdurent encore. Si la soixantaine d’élevages situés dans la zone de surveillance a été rapidement dépeuplée (ils restent toujours interdits de repeuplement aujourd’hui), l’ensemble des autres élevages est soumis à des conditions strictes. Les transports ne sont autorisés qu’en camion vide et uniquement vers l’abattoir. Cette mesure a été néanmoins assouplie après cinq mois, permettant le ramassage de plusieurs élevages vers l’abattoir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Le capteur est installé sur l'un des pieds du silo à 1 mètre de hauteur environ. © Nanolike
Cooperl connecte les silos d’aliment dans les élevages de porcs
Cooperl propose en partenariat avec la société Nanolike un capteur pour évaluer la quantité d’aliment restant dans les silos d’…
Guy Kerhervé : « Avec un cheptel de 600 truies naisseur engraisseur, la taille de l’élevage devenait suffisante pour rentabiliser l’investissement dans une FAF complète." © A. Puybasset
Une FAF intégrale pour optimiser le coût alimentaire de l’élevage naisseur engraisseur de 600 truies
La SCEA Kerhervé a investi dans un cœur de FAF et augmenté sa capacité de stockage de matières premières, pour alimenter tout l’…
Avec les cases ascenseur, le gain net de prolificité estimé est de 0,36 porcelet sevré par portée. © D. Poilvet
Des éleveurs unanimement satisfaits des cases ascenseur pour les truies en maternité
Selon une enquête des chambres d’agriculture de Bretagne, les éleveurs interrogés sont satisfaits de leurs cases ascenseur, tant…
La Chine veut construire des élevages de porcs à l’étranger pour approvisionner son marché intérieur

Le 16 mars dernier, l’agence de planification et le ministère de l’Agriculture chinois ont publié un nouveau plan de…

Fractionner les apports d'aliment en plusieurs repas de moindre importance permet d'écrêter les pics de production de chaleur induits par la prise alimentaire. © D. Poilvet
Quatre stratégies alimentaires pour lutter contre les coups de chaleur en élevage de porc
Une modification de la conduite alimentaire et des solutions nutritionnelles peuvent atténuer les effets délétères d’un pic de…
Les échanges mondiaux permettent de résoudre des pénuries momentanées qui interviennent dans certaines régions du monde, comme en Chine actuellement. © M. Sardin
Le Covid-19 va peu impacter le commerce mondial du porc
Pour l’Ifip, le commerce mondial du porc pourrait être peu affecté à long terme par la crise du Covid-19. Même si, pour certains…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)