Aller au contenu principal

Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes

Les statistiques publiées par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’année 2022 révèlent une stabilité des installations d'éleveurs en production porcine depuis 2015. L'essentiel en six infographies.

(archives)
(archives)
© A. Puybasset

Stabilité du nombre d’installations

En 2022, 176 personnes se sont installées en production porcine, dont 139 jeunes de moins de 40 ans. Ces chiffres varient peu depuis 2015, avec cependant un pic en 2017 et 2018, suivi d’une baisse les deux années suivantes et une stabilité en 2021-2022.

Lire aussi : Installation en porc « Nos parents nous ont permis de reprendre notre exploitation familiale dans de bonnes conditions »

 

 
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes
© source : MSA

Un tiers des installés sont des femmes

58 femmes se sont installées en production porcine en 2022 contre 118 hommes. Soit une proportion de 33 % de femmes et 67 % d’hommes. La part des femmes progresse sensiblement depuis huit ans. Mais elles restent encore minoritaires.

 

 
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes
© source : MSA

Un taux de renouvellement stable mais insuffisant

Depuis 2015, le taux de renouvellement (ratio entre le nombre de nouveaux installés hors transfert entre époux et le nombre de chefs d’exploitation déjà en exercice) varie entre 2,5 et 3,3 %. Un taux nettement insuffisant pour assurer le renouvellement des générations.

 

 
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes
© source : MSA

Plus de la moitié des installations se font sous formes sociétaires

En 2022, 96 installations en porc ont été réalisées sous formes sociétaires et 56 sont des exploitations individuelles. La forme sociétaire la plus utilisée est l’EARL (54 installations), suivie du GAEC (34 installations) et de la SARL (8 installations). Cette répartition reste relativement stable dans le temps.

 

 
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes
© source : MSA

La majorité des installations en porc se font dans des exploitations spécialisées

Sur 176 installations en porc en 2022, 108 se font dans des exploitations spécialisées. Dans le cadre d’une installation mixte, le porc est l’activité principale pour 28 d’entre elles. Il constitue une activité secondaire pour 40 installations.

 

 
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes
© source : MSA

Un taux élevé de maintien six ans après l’installation

Le taux de maintien à six ans des jeunes installés avant 40 ans reste à des niveaux élevés depuis 2015 (90 % en 2022), malgré une baisse en 2020 et 2021. Il est significativement plus faible pour les installés après 40 ans (hors transfert entre époux). Les départs à la retraite étant inclus dans les arrêts, il est normal que cette catégorie affiche un taux de maintien plus faible.

 

 
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes
© source : MSA

Les plus lus

, avec Anita et Sylvain Lohier, avec Christophe Hue, technicien bâtiment Eureden (à gauche). "Ces investissements vont permettre d’augmenter l'autonomie de l'élevage en ...
« Avec notre nouveau bâtiment d’engraissement et son silo tour, nous renforçons l’autonomie de notre élevage de porcs »

Anita et Sylvain Lohier ont investi dans un bâtiment pour engraisser tous les porcelets issus de leur atelier naissage. Une…

Guillaume et Clément Trubert  : "Notre projet s'inscrit dans une démarche globale d'autonomie, en matière de commercialisation de nos cochons, de places d'engraissement, ...
« La vente directe a créé de l’emploi sur notre exploitation porcine de 140 truies »

Guillaume et Clément Trubert ont repris l’élevage familial en développant l’activité de vente directe avec l’objectif de…

Avec l'extension du site, comprenant la zone d'attente des porcs vifs ainsi que le dispositif d'étourdissement au CO2, l'abattoir Cooperl Viande a continué de produire ...
Cooperl Viande investit 15 millions d'euros dans son abattoir de Montfort-sur-Meu

Les travaux de modernisation de l’outil d’abattage de Cooperl Viande visent à améliorer la qualité de carcasse, l’…

Patrice Aoustin, éleveur à Mézière-sur-Couesnon, a fait installer la vidéosurveillance pour gagner en tranquillité d'esprit.
« Avec les caméras, je suis prévenu en cas d’intrusion dans mon élevage de porcs »

Pour surveiller son élevage porcin, Patrice Aoustin a installé un dispositif de vidéoprotection. Des caméras intelligentes et…

« La sonde d'insémination Easy & Clean évite le nettoyage des vulves des truies»

À la tête d’un élevage de sélection de 250 truies, Olivier Bouchonneau utilise depuis juillet 2023 les sondes Easy &…

quarantaine cochette
Trois leviers pour optimiser la carrière des cochettes

L'analyse des chiffres de la station expérimentale de Cooperl et de la base de données Pass cheptel démontre que la durée de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)