Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Évolution positive des volumes chez Cirhyo

Philippe Chanteloube, Francis Le Bas (président) et Gérard Dutois, les dirigeants de Cirhyo
© D.R.

En 2018, la coopérative Cirhyo basée à Montluçon, dans l’Allier, a commercialisé 1,3 million de porcs charcutiers, un volume en hausse de 3,4 % sur un an. Ces porcs ont été produits par 572 adhérents, détenant 62 959 truies. La taille moyenne des exploitations progresse, avec 358 truies présentes par élevage. Les filières de qualité tiennent une place importante : 210 500 porcs en filière non OGM (+2,5 %), 144 643 porcs en filière label rouge (+2 %) et 21 148 porcs bio (+3,8 %). Cirhyo est particulièrement ambitieux sur ce dernier créneau, avec un objectif de 50 000 porcs charcutiers bio en 2022. Les dirigeants de la coopérative soulignent l’importance de leur partenariat avec la société Tradival qui détient les abattoirs de Lapalisse, dans l’Allier, de Fleury-les-Aubrais, dans le Loiret, et l’usine de produits élaborés de La Talaudière, dans la Loire. "Ce partenariat étroit permet de coller pleinement au marché. On constate en 2018 une demande accrue pour des filières régionalisées", soulignent-ils. Cette demande a permis de développer la production, notamment au travers du parc d’engraissement. "Les projets pour 2019 sont nombreux, et confirment le formidable potentiel de développement de la zone Cirhyo grâce à ses atouts environnementaux."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
L’épizootie de la fièvre porcine africaine décime le cheptel chinois
Entre 30 et 50 % de la production de porc chinoise aurait disparu. L’efficacité des mesures de biosécurité réclamées par le…
Vignette
Les trois quarts des abattages en Bretagne sont aux mains de quatre groupes
À partir des données d’Uniporc Ouest, les chambres d’agriculture de Bretagne dressent un portrait de l’abattage de porcs de la…
Vignette
Au Gaec La Blanche, l’élevage se restructure autour d’une maternité neuve de 96 places
Au Gaec La Blanche, la réorganisation de l’outil de production de 430 truies en multiplication et de la conduite d’élevage s’…
Vignette
Lur Berri s’engage dans la qualité duroc
Le groupe coopératif basé au Pays Basque développe une offre premium de qualité de viande avec des porcs charcutiers 50 % Duroc.…
Vignette
Le Gaec de la Baie des champs mise sur l’économie circulaire
FAF, vente directe, méthanisation… Dans la Vienne, Yves Debien et Éric Sabourin ont investi dans de nouvelles activités qui…
Vignette
L’acidification, une alternative efficace aux antibiotiques en élevage de porcs
Les associations d’acides dans les aliments ou l’eau de boisson constituent une solution efficace pour apporter une sécurité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)