Aller au contenu principal

Deux stratégies françaises pour garantir les exportations de viande de porc vers la Chine

Selon Guillaume Roué, président d’Inaporc, qui intervenait à l’assemblée générale de l’union des groupements de producteurs de porcs bretons le 4 décembre, les négociations vont toujours bon train entre la France et la Chine pour mettre en application le principe de régionalisation des exportations. L’objectif étant de préserver les exportations de viande porcine de la France vers la Chine à partir de zones indemnes de peste porcine africaine (PPA), même si d’autres régions du pays ont déclaré la maladie. Un accord de principe avait été trouvé en mars 2019 à l’occasion de la visite en France du président Chinois Xi Jinping. Il n’a malheureusement pas été suivi d’effet jusqu’à maintenant. « Nous fondons de gros espoirs dans la visite du président Macron en Chine en janvier pour que le principe de la régionalisation soit acté », a-t-il précisé.

Compartimenter la production

Des voix s’élèvent cependant pour adopter une autre stratégie contre l’expansion de la PPA. Le principe serait de compartimenter la production en garantissant aux Chinois des élevages et des filières d’abattage-transformation indemnes de PPA, afin de pourvoir continuer de leur vendre leurs produits même si la maladie est détectée dans d’autres élevages de la région ou sur des sangliers. « Ces élevages seraient protégés de toute contamination par les mesures très strictes de biosécurité », explique Bernard Rouxel, le vice-président de la Cooperl, premier exportateur français de viande de porc vers la Chine. « Cette stratégie permettrait de maintenir les exportations même si la PPA arrive en Bretagne, ce qui est un scénario tout à fait envisageable. » Pour que cette idée puisse s’imposer, il faudra cependant qu’elle soit également portée par d’autres groupes industriels français, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

La végétation (ici un mélange moha –trèfles) est bien consommée par les animaux.
Un éleveur bio expérimente le pâturage des porcs charcutiers
Carl Sheard est éleveur de porcs bio dans la région des Pays de la Loire. Il expérimente la pratique du pâturage des porcs en…
"Plus de bien-être animal, moins d’impact environnemental dans notre élevage de porcs"
"Plus de bien-être animal, moins d’impact environnemental dans notre élevage de porcs"
L’EARL de la Foutelais approvisionne la société Bordeau Chesnel en porcs charcutiers engraissés dans un bâtiment alternatif de…
Le nouveau bloc maternité de la Scea Binard se compose de deux salles de 90 places équipées de cases maternité « bien-être » pour un investissement total de 7 200 euros par place (dont un surcoût lié au terrassement).
Deux salles maternités de 90 places de truies conçues pour le confort de travail
La Scea Binard vient d’investir dans un bâtiment maternité doté de deux grandes salles de 90 places. Les associés de l’…
Kevin et Benjamin Coupu ont saisi l’opportunité d’un nouveau débouché de valorisation pour investir dans un bâtiment d’engraissement alternatif de porcs sur paille avec un raclage en V des déjections.
Jeune installé en porc : « Devancer les contraintes pour en faire des opportunités »
Kevin et Benjamin Coupu sont installés depuis 2018 sur l’exploitation familiale. Ils ont repris en complément une ferme voisine…
Sylvain Serandour. «L’été, en début de soirée, les cochons sont nombreux à venir profiter de la fraîcheur de la courette.»
Les cochons valident leur bâtiment bien-être
Un an après la mise en route de leur engraissement alternatif de 1 200 places, Sylviane et Sylvain Serandour se disent satisfaits…
Six chinois parmi les dix principaux producteurs de porcs dans le monde
Six chinois parmi les dix principaux producteurs de porcs dans le monde

Le classement des 40 principaux producteurs de porcs dans le monde possédant au moins 100 000 truies…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)