Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des pistes pour l’élevage bio en Pays de la Loire

Le paturage des truies bio pourrait faire baisser le coût alimentaire
© D. Poilvet

La Chambre d’Agriculture des Pays de la Loire a fait le bilan le 11 décembre dernier de sept ans de recherche bio. En porc, un essai a montré qu’en naissage plein air (80 % des naissages en bio dans la région), des truies 25 % Duroc, 25 % Landrace, 50 % Large White, donnent naissance à autant de porcelets qu’une lignée Large-White x Landrace, que ces porcelets sont plus lourds et que les truies trois voies sevrent plus de porcelets que les truies témoin. Un prochain projet portera sur la possibilité d’un cheptel composite, avec un lot de truies prolifiques, un autre de truies plus maternelles et des adoptions. « Un axe de travail sera de trouver des substances naturelles permettant de synchroniser les œstrus des deux lots », a expliqué Florence Maupertuis, ingénieure à la chambre d’Agriculture. D’autres essais ont porté sur l’obligation d’apport de fourrages grossiers et sur le défi de l’alimentation 100 % bio au 1er janvier 2019. Un essai sur le pâturage des truies réalisé en 2016-2017 a montré qu’une truie rationnée à 80 % ingère en moyenne 1,75 kg MS/j d’herbe, avec une préférence marquée pour les légumineuses. Cet apport permet une économie de 16 % sur l’alimentation, sans que les performances soient dégradées. Pour les porcs charcutiers, l’apport d’ensilage de luzerne peut être une solution, à condition de disposer d’équipements de manutention de fourrages. Les ascaris constituent un problème majeur en élevage bio plein air. Pour lutter contre ce parasitisme, des essais ont montré que des solutions alternatives (phytothérapie, huiles essentielles) ont une efficacité supérieure à un traitement allopathique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Les chambres d’agriculture mesurent l’autonomie protéique des élevages

Les chambres d’agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire ont présenté en juin dernier les résultats de leurs…

Vignette
Le Grand Ouest s’oriente vers l’AOP
Des jeunes administrateurs de groupements se sont prononcés pour la création d’une association d’organisations de producteurs…
Vignette
La chambre d’agriculture de Bretagne teste les lampes régulées sur niches en maternité
Selon un test réalisé par la chambre d’agriculture de Bretagne, des lampes régulées sur niches en maternité permettent une…
Vignette
L’intelligence artificielle arrive dans les élevages
L’intelligence artificielle et le numérique promettent de révolutionner le métier de l’éleveur en l’accompagnant 24 heures sur 24…
Vignette
Imévia agrandit son CIA de Châtelain
Le distributeur français de la génétique Hypor a présenté son centre d’insémination artificielle modernisé du site mayennais du…
Vignette
La Chine prépare déjà l’après fièvre porcine africaine
Les autorités chinoises veulent rétablir la production rapidement. Les grands groupes présents dans le pays pourraient en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)