Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Débit de l’abreuvoir : ça ne coule pas de source

Régler le bon débit aux abreuvoirs, pipette ou bol, est essentiel pour permettre au porc de s’abreuver en limitant le gaspillage. Ce réglage est fixé à la mise en service de l’équipement, il n’est pas définitif, car des dérives peuvent apparaître.

Il suffit de démonter au moins une fois une pipette ou le mouilleur au fond du bol pour se rendre compte de la faible dimension du trou par lequel passe l’eau de l’abreuvoir. On comprend alors assez rapidement la difficulté de maîtriser les débits des abreuvoirs et la nécessité d’avoir un circuit propre. Deux paramètres agissent sur le débit en sortie de l’abreuvoir : la section d’ouverture et la pression dans les tuyaux. Le réglage de la section d’ouverture se fait en modifiant une pastille percée dans la pipette, ou en tournant une vis qui ouvrira ou fermera la section de passage de l’eau, d’une manière analogue à un robinet. Une fois réglée, cette section est fixe, mais non définitive. La pression en entrée de circuit est donnée par le distributeur, lorsque l’élevage est sur le réseau public, ou au niveau de la pompe lorsque l’élevage a son propre forage. Au sein de l’élevage, la pression dans le circuit est très sensible au prélèvement d’eau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
L’épizootie de la fièvre porcine africaine décime le cheptel chinois
Entre 30 et 50 % de la production de porc chinoise aurait disparu. L’efficacité des mesures de biosécurité réclamées par le…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement de 1944 places séparé du site de naissage
Frédéric Baudet, éleveur à Maroué (Côtes d’Armor), vient de construire un engraissement de 1 944 places sur racleur. Ce bâtiment…
Vignette
La consommation de porc bio en forte hausse
La tendance est à la démocratisation de la consommation de produits biologiques. Pour faire face à cette demande croissante, le…
Vignette
L’alimentation animale bio manque de matières premières
Le secteur de l’alimentation animale biologique bénéficie d’une croissance importante. Mais la production végétale française …
Vignette
La hausse des cours difficile à répercuter
Les acteurs de la filière viande déplorent la réticence de la grande distribution à augmenter les prix des produits porcins dans…
Vignette
Au Gaec La Blanche, l’élevage se restructure autour d’une maternité neuve de 96 places
Au Gaec La Blanche, la réorganisation de l’outil de production de 430 truies en multiplication et de la conduite d’élevage s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)