Aller au contenu principal

Cochon de Bretagne veut monter en gamme

Sébastien Brizhoual, président de Cochon de Bretagne. « Notre but est d'aller chercher une meilleure valorisation. » © F. Jourdain
Sébastien Brizhoual, président de Cochon de Bretagne. « Notre but est d'aller chercher une meilleure valorisation. »
© F. Jourdain

La marque d’éleveurs Cochon de Bretagne vient d’auditer l’ensemble de ses 394 producteurs adhérents de sept groupements pour connaître précisément leurs pratiques et équipements et bâtir un plan de progrès vers une montée en gamme. À raison d’une demi-journée par élevage il a consisté, avec l’aide d’un outil d’audit créé par la société Tell-Élevage, à observer 356 points rangés dans quatre catégories : le bien-être de l’animal et de l’homme, les équipements d’élevage, le réglementaire et l’environnement. Y figurent 74 points réglementaires à respecter, 90 critères de référencement (dont le cahier des charges Cochon de Bretagne), et une trentaine de points structurants qui sont autant d’objectifs à atteindre pour monter en gamme. « Il s’agit, par exemple, de la libération des truies sept jours après l’insémination artificielle, l’utilisation de cases en maternité liberté, d’un accès extérieur pour les porcs à l’engraissement, de l’abaissement de la densité d’élevage, de la présence de lumière naturelle, etc. », explique Sébastien Brishoual, président de Cochon de Bretagne.

Avec cette base de données d’élevage, autant en équipements qu’en pratique, Cochon de Bretagne a la capacité de satisfaire précisément les besoins nouveaux des abatteurs et des distributeurs pour des gammes plus éthiques et responsables. Des négociations devraient s’ouvrir prochainement avec Kermené et Bigard qui abattent la totalité des porcs Cochon de Bretagne. « Évidemment, notre but est d’aller chercher une meilleure valorisation, poursuit Sébastien Brishoual. Cependant Cochon de Bretagne est et restera un socle de base. Libre aux éleveurs et à leur groupement de contracter avec un distributeur dans une démarche spécifique. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

[VIDEO] L’épidémie de fièvre porcine africaine hors de contrôle en Allemagne
Au 15 octobre, l’Allemagne dénombrait 67 cas de fièvre porcine africaine (FPA). La maladie, qui n’a touché que les sangliers…
Échanges intra-européens et vers la Chine de viande de porc © Source : Ifip
La PPA en Allemagne bouleverse les échanges commerciaux
La fermeture du marché chinois au porc allemand, suite à l’annonce de cas de peste porcine africaine (PPA) dans le pays, risque d…
Une maternité avec truies en cases mise bas liberté axée sur le confort de travail
L’EARL de Kervennan concilie bien-être animal, confort de travail et économie d’énergie avec sa nouvelle maternité liberté et son…
La mesure et la notation des queues des porcs testés ont permis d'objectiver l'importance de la caudophagie.  © A. Puybasset
Adrien Montefusco teste l’arrêt de la caudectomie sur ses porcelets
Avec Le Gouessant, l’éleveur expérimente l’élevage de porcs avec une queue non raccourcie. Loin de généraliser cette pratique, il…
Les essais sur des porcelets avec queue entière confirment l'apparition précoce du phénomène de morsures.  © M. Ory
Maîtriser la caudophagie par une approche globale du bien-être du porc
Six ans d’essais menés par Cooperl sur des porcs élevés avec la queue entière démontrent que la maîtrise de la caudophagie…
Les barrières de la cage ont été étudiées pour offrir une zone de circulation de forme rectangulaire à la truie après ouverture. © Ifip
Une case maternité truie liberté aux enjeux multiples
La transformation des maternités bloquées en maternités liberté est une évolution d’ampleur pour la station de Romillé, dont la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)