Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Arrêter la coupe des queues : une volonté européenne d’avancer

La coupe de la queue est une intervention tolérée par la réglementation mais de plus en plus remise en cause. La Commission européenne et de nombreux pays sont très actifs sur le sujet. Tour d’horizon des démarches engagées.

Les conclusions des études terrains menées en Europe ne sont pas en faveur d’une généralisation rapide de l’arrêt de la coupe de la queue.
© V. Courboulay

Bien qu’elle soit interdite en routine, la caudectomie est pratiquée dans 90 % des élevages de l’Union européenne (EFSA, 2007) pour prévenir les morsures de queue en élevage. Cette pratique est autorisée sous prescription vétérinaire si la caudophagie est un problème et sous réserve que des actions correctrices aient été mises en place sans résultat satisfaisant. Actuellement quelques pays l’ont totalement interdite ou la pratiquent exceptionnellement : Finlande, Suède, et Lituanie. Réduire le nombre de porcs à queue coupée, c’est aussi une demande adressée à la Commission européenne par les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark et la Suède en avril 2015. Ces pays, ainsi que la Commission européenne (projet Farewelldock) ont engagé des études depuis plusieurs années sur ce sujet. En France, les professionnels de la filière et l’administration financent un plan d’action. Un outil d’audit, basé sur l’outil allemand, va être construit et testé en élevage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Les chambres d’agriculture mesurent l’autonomie protéique des élevages

Les chambres d’agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire ont présenté en juin dernier les résultats de leurs…

Vignette
Le courant passe entre le photovoltaïque et le porc
L’autoconsommation d’énergie photovoltaïque est « la » piste pertinente pour baisser la facture énergétique en élevage de porc.…
Vignette
La chambre d’agriculture de Bretagne teste les lampes régulées sur niches en maternité
Selon un test réalisé par la chambre d’agriculture de Bretagne, des lampes régulées sur niches en maternité permettent une…
Vignette
Une nouvelle approche pour mieux valoriser l'ingéré des truies en maternité
La firme service Wisium (ex-Inzo) développe une approche originale de l’alimentation des truies en maternité qui vise à mieux…
Vignette
Imévia agrandit son CIA de Châtelain
Le distributeur français de la génétique Hypor a présenté son centre d’insémination artificielle modernisé du site mayennais du…
Vignette
Les règles se durcissent pour l’alimentation des porcs bio
En 2021, toutes les matières premières utilisées en élevage bio devront être certifiées AB. Le lien au sol minimum passera de 20…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)