Aller au contenu principal

Savoir reconnaître le stress du porc en élevage

Le stress est une notion très répandue et pourtant difficile à définir. Différentes situations peuvent s’avérer stressantes pour les porcs qui expriment alors des comportements spécifiques

Savoir reconnaître le stress du porc en élevage
© Chêne Vert

Lors des différentes étapes de sa vie, le porc peut être soumis à de nombreuses situations pouvant générer des réactions de stress. Ces réactions peuvent être liées à des conditions d’élevage suboptimales (espace réduit, compétition alimentaire à l’auge, variations de température…), ou à des étapes de la conduite d’élevage (mise en groupe, le transport, l’abattage). 

Il est donc évident et nécessaire de respecter les conditions de bientraitance, c’est-à-dire l’accès à l’alimentation, à l’abreuvement en permanence, et de fournir aux animaux un environnement adapté, propre, lumineux et bien ventilé. 

Mais même en respectant ces obligations de moyens, le porc est encore soumis à de nombreux stress inhérents à certains stades physiologiques comme la mise bas, ou certains stades de conduite d’élevage comme la mise en groupe, le sevrage, le déplacement des animaux, le transport, l’abattage… Ce stress est donc soit provoqué par la relation de l’animal avec son environnement, soit de l’animal avec l’Homme, soit par les animaux entre eux. Mais en quoi le stress impacte-t-il les animaux ? Et comment limiter le stress en élevage ?

Une réaction à une agression brusque

À l’origine, le stress était utilisé pour décrire en physique la pression exercée sur certains matériaux. Nous pouvons tout à fait faire le parallèle avec l’effet de certains aspects de l’environnement sur la physiologie des êtres vivants. Le stress se définit comme « tout état réactionnel de l’organisme soumis à une agression brusque » (définition du Larousse). C’est la phase d’alarme qui mobilise l’ensemble des capacités d’adaptation de l’organisme, ce qui a donné naissance au concept de stress énoncé par Selly (1973) à savoir « la réponse non spécifique de l’organisme à toute demande qui lui est faite ».

Trois principales sources de stress

Les facteurs de stress chez le porc peuvent être liés :

- À la relation de l’animal à l’Homme. Un porc a beaucoup de mémoire, Paul Hemswoth nous a appris (1987) que 20 % des contacts négatifs avec des porcs donnaient d’aussi mauvaises réponses comportementales que 100 % de contacts négatifs. Autrement dit, dans un élevage où travaillent cinq personnes, un défaut de savoir-faire d’une seule personne peut pénaliser le travail de toute l’équipe. ! Il est donc important de construire une relation de confiance avec son troupeau (voir article Réussir Porc n° 292 d’octobre 2021, les réflexes bien-être par Chêne vert) ;

- À la relation avec son environnement. Il est donc important de respecter les conditions de bientraitance des animaux : alimentation (surface à l’auge), abreuvement (eau à disposition en permanence pour tous les porcs) et logement (respect des chargements, ventilation, lumière, hygiène…) ;

- À la relation des animaux entre eux. Le porc est une espèce sociale et grégaire qui établit des relations avec les animaux de son entourage. Ces relations sont de nature hiérarchique avec des liens de dominants et de subordonnés. Il est donc évident que, lors d’une mise en groupe, des conflits entre congénères ont lieu pour établir la hiérarchie au sein du groupe. Nous verrons comment bien gérer ce stress lors du prochain rendez-vous « Les réflexes bien-être de Chêne vert » du prochain numéro de Réussir Porc.

Un impact prouvé sur les performances

Le stress a de nombreuses conséquences sur la physiologie de l’animal. Il altère ainsi les fonctions de base de l’organisme.

 

 

 

Effet sur la croissance : le métabolisme et donc la consommation d’énergie sont augmentés pour une même prise de poids. De plus, le stress limite l’ingéré alimentaire. Il a donc pour conséquence de réduire la croissance.
Effet sur le système immunitaire : Des glucocorticoïdes sont libérés dans le sang. Associés à d’autres molécules, ils vont directement impacter les réponses immunitaires de l’animal : celui-ci sera beaucoup plus sensible aux maladies.
Effet sur la reproduction : les hormones impliquées dans le cycle de reproduction sont perturbées, ce qui diminue la fertilité.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Evel’Up en baisse incite ses éleveurs de porcs à investir
Le groupement d'éleveurs de porcs Evel’Up a enregistré une production en baisse de 3 % à 3,6 millions de porcs. Ce qui ne l’…
Cooperl a bien résisté en 2021
Malgré une conjoncture défavorable, la coopérative lamballaise a réalisé un résultat nettement positif en 2021. Elle s’inquiète…
Avec un bâtiment semi-ouvert, le bien-être animal est considéré comme amélioré mais la réduction des émissions de gaz à effet de serre est plus délicate que dans un bâtiment fermé.
Deux visions possibles pour l’engraissement de porcs de demain
Deux concepts très différents ont été imaginés pour concevoir un engraissement de demain permettant de concilier environnement et…
François Pot, président du MPB, a mis en avant l'esprit pionnier des créateurs du marché du porc breton, dont  le finistérien Jean Moal, président de 1981 à 1992.
Marché du Porc Breton, 50 ans et toujours indispensable
Malgré les critiques et la baisse du nombre de porcs signalées chaque semaine, le marché du porc breton s'avère toujours…
La marge des GMS sur le jambon cuit augmente continuellement
La marge des GMS sur le jambon cuit augmente continuellement

 

Selon les données de l’observatoire de la formation des prix des marges (…

Coup de chaleur : 4 points de vigilance pour limiter le stress thermique des porcs
Anticiper le risque de stress thermique à l’approche de la saison estivale doit être un prérequis d’une bonne conduite d’élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)