Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une filière viande solidaire avec le personnel de santé

En Auvergne-Rhône-Alpes, Alsace et Pays de la Loire, les professionnels de la viande ont donné de la viande, d’agneau notamment, au personnel de santé en lutte contre le Covid-19.

Le 7 avril, le centre hospitalier du Mans a reçu 400 tranches de gigot d’agneau et 62 kilos de morceaux à tajine ou sauté d’agneau. Une façon de remercier le personnel soignant en leur apportant du plaisir autour d’un bon repas ! © M. Doire
Le 7 avril, le centre hospitalier du Mans a reçu 400 tranches de gigot d’agneau et 62 kilos de morceaux à tajine ou sauté d’agneau. Une façon de remercier le personnel soignant en leur apportant du plaisir autour d’un bon repas !
© M. Doire

Interbev Auvergne-Rhône-Alpes a offert, pendant cinq jours avant Pâques, de la viande d’agneau régional aux cuisines centrales de six établissements hospitaliers de la région. Du 6 au 10 avril, elles ont ainsi pu cuisiner cette viande de saison pour les personnels et équipes de soignants, patients, aidants à domicile ou enfants handicapés. Une façon de remercier le personnel médical tout en soutenant les éleveurs ovins qui peinent à vendre leurs agneaux. 2 000 repas ont ainsi pu être préparés.

Un don doublé d’un appel à la consommation

Les producteurs du syndicat ovin du Bas-Rhin se sont mobilisés pour fournir une centaine de repas à base de viande d’agneau au centre hospitalier d’Haguenau. Le personnel soignant a ainsi profité de boulettes d’agneau à la menthe, semoule et fruits secs grâce également à la boucherie charcuterie traiteur Hoffmann. Cette action solidaire est aussi un appel aux Alsaciens pour qu’ils achètent de l’agneau local pour les fêtes de Pâques. Agneau Terroir Alsace avait commercialisé 1 100 agneaux auprès des bouchers locaux l’an dernier. Les estimations pour 2020 sont de l’ordre de 550 agneaux…

Par solidarité, Interbev Pays de la Loire organise aussi des dons de viande pour le personnel soignant. De l’agneau bien sûr en cette période pascale mais aussi du veau et du bœuf. Les premières livraisons pour 1 700 personnes se sont organisées début avril dans les hôpitaux du Mans, d’Angers, La Roche-Sur-Yon, Laval et Nantes. Ces dons devraient se poursuivre jusqu’à la fin du confinement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Si la plupart des randonneurs se montrent respectueux du travail des bergers, certains échanges peuvent être tendus lorsque les brebis se font dispersées ou que les chiens sont aux abois. © B. Morel
" Vis ma vie de berger "
Joseph Boussion, alias Carnet de Berger sur Facebook, s’est donné pour mission de faire connaître la vie en estive aux…
Les professionnels ovins cherchent des chambres froides pour stocker provisoirement les agneaux abattus.  © D. Hardy
Les conséquences de l’engorgement du marché
Face à une offre excédentaire et une consommation morose, le principal risque est un engorgement du marché de la viande ovine,…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Le loup entraîne un surcoût de 4 600 à 12 100 euros par exploitation
La prédation par les loups entraîne des pertes de production et des frais de protection qui ne sont pas assez compensés par les…
La bergerie, terminée en 2016, est fonctionnelle avec ses nourrisseurs et ses cornadis. © J.-M. Bidoire
Produire 500 agneaux avec 300 brebis Ile-de-France et Texel
Quatre ans après son installation, Pierre Largy produit 500 agneaux, dont 80 % sous label rouge, dans un nouveau bâtiment…
Les dégâts de l'ours sont passés de 516 animaux domestiques tués ou blessés en 2018 à 1 173 en 2019. © M. Paunovic
Toujours plus d’ours, plus d’attaques, plus de victimes
52 ours ont tué au moins 1 173 animaux l’an dernier dans les Pyrénées.
Au 31 mars, le loup avait déjà tué plus de 1 200 animaux domestiques. © L. Bourgeois
Le loup, 27 années de cauchemars
Voilà près de 30 ans que le loup a fait son retour en France, protégé par la Convention de Berne et la directive Habitat de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre