Aller au contenu principal

Un cas de FCO dans l'Allier

Un cas de fièvre catarrhale ovine de sérotype 8 vient d'être confirmé dans l'Allier. Des mesures de restrictions et de surveillances renforcés concernent 21 départements.

La zone de protection et de surveillance de 150 kilomètres concerne 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins.
La zone de protection et de surveillance de 150 kilomètres concerne 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins.
© Min. Agri

Comme craint, un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) à sérotype 8 a été confirmé vendredi 11 septembre sur un bélier d'un élevage d'ovins et de bovins de l'Allier. Cet élevage a été placé sous surveillance renforcée et les mouvements d'animaux ont été bloqués au sein de l'exploitation. Une zone de protection et de surveillance de 150 km de rayon autour de l'élevage a été définie. Elle concerne 21 départements (Ain, Allier, Aveyron, Cantal, Cher, Corrèze, Côte d'Or, Creuse, Indre, Loir-et-Cher, Loire, Haute-Loire, Loiret, Lozère, Nièvre, Puy-de-Dôme, Rhône, Saône-et-Loire, Vienne, Haute-Vienne, Yonne)et concerne 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins. Dans cette zone de surveillance,  les mouvements d'animaux sont restreints et les regroupements d'animaux sont prohibés en conformité avec la réglementation européenne.

La stratégie vaccinale est en cours de définition et le ministère de l'Agriculture annonce que 1,3 million de doses de vaccin seront prochainement disponibles. Le Ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll rencontrera les responsables nationaux des filières d'élevage jeudi 17 septembre afin de discuter des mesures financières à mettre en place pour accompagner les éleveurs impactés.

Pour rappel, la FCO est une maladie virale, transmise par des moucherons piqueurs. La France continentale était indemne de FCO depuis décembre 2012. Le sérotype 8 ne circule plus depuis 2010 en France. Les symptômes de la maladie sont de fortes fièvres, un gonflement de la tête de l'animal et le bleuissement de sa langue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La vidéo rétablit quelques vérités pour relativiser l'impact de l'élevage et de la viande.
[ Vidéo ] L’élevage européen pointe les 9 contradictions de la stratégie « De la ferme à la table »
Le rassemblement européen des filières de l’élevage et de la viande, European Livestock Voice, a publié une vidéo pédagogique qui…
Une manipulation fluide des animaux permet de s’épargner physiquement.
[ Vidéo ] Comment manipuler les moutons
Comment attraper un mouton ? Le déplacer ? Ou l’asseoir ? Cette vidéo de la MSA répond à ces questions.
Grace à la convergence des aides, au paiement redistributif et au maintien de l’ICHN, les éleveurs de petits ruminants toucheraient en moyenne un peu plus d’aides de la PAC.
Les ovins/caprins plutôt gagnants dans la future PAC
Les derniers arbitrages du plan stratégique national semblent plutôt favorables aux ovins/caprins.
Le parc complet est vendu 6 900 euros auquel s’ajoutent mille euros de transport. © G. Josien
Un parc de tri complet à moins de 8 000 euros
Le parc de tri mobile Sheepeze est composé de 15 claies, d’un couloir de contention et d’une porte de tri. Les claies de 2,5 à 3…
Long de 2,90 m et large d’un mètre, le petit triporteur est commercialisé 2 200 euros hors taxes et hors livraison. © Scot-e
Un triporteur électrique à petit prix
Scot-e importe des petits triporteurs électriques fabriqués en Roumanie. Le véhicule à trois roues est léger (135 kg sans…
L’hiver a été particulièrement meurtrier pour l’élevage de Christian et Guillaume Menut… © Menut
« Harcelé par la prédation du loup, notre élevage ovin aura une analyse de vulnérabilité »
↵ Christian Menut, 60 ans, éleveur ovin dans le Var « Harcelé par la prédation du loup, notre élevage ovin aura une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre