Aller au contenu principal

Un cas de FCO dans l'Allier

Un cas de fièvre catarrhale ovine de sérotype 8 vient d'être confirmé dans l'Allier. Des mesures de restrictions et de surveillances renforcés concernent 21 départements.

La zone de protection et de surveillance de 150 kilomètres concerne 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins.
La zone de protection et de surveillance de 150 kilomètres concerne 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins.
© Min. Agri

Comme craint, un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) à sérotype 8 a été confirmé vendredi 11 septembre sur un bélier d'un élevage d'ovins et de bovins de l'Allier. Cet élevage a été placé sous surveillance renforcée et les mouvements d'animaux ont été bloqués au sein de l'exploitation. Une zone de protection et de surveillance de 150 km de rayon autour de l'élevage a été définie. Elle concerne 21 départements (Ain, Allier, Aveyron, Cantal, Cher, Corrèze, Côte d'Or, Creuse, Indre, Loir-et-Cher, Loire, Haute-Loire, Loiret, Lozère, Nièvre, Puy-de-Dôme, Rhône, Saône-et-Loire, Vienne, Haute-Vienne, Yonne)et concerne 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins. Dans cette zone de surveillance,  les mouvements d'animaux sont restreints et les regroupements d'animaux sont prohibés en conformité avec la réglementation européenne.

La stratégie vaccinale est en cours de définition et le ministère de l'Agriculture annonce que 1,3 million de doses de vaccin seront prochainement disponibles. Le Ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll rencontrera les responsables nationaux des filières d'élevage jeudi 17 septembre afin de discuter des mesures financières à mettre en place pour accompagner les éleveurs impactés.

Pour rappel, la FCO est une maladie virale, transmise par des moucherons piqueurs. La France continentale était indemne de FCO depuis décembre 2012. Le sérotype 8 ne circule plus depuis 2010 en France. Les symptômes de la maladie sont de fortes fièvres, un gonflement de la tête de l'animal et le bleuissement de sa langue.

Les plus lus

Vincent Bienfait
« Je gagne 2,6 Smic avec le système ovin pâturant que j’ai développé »
Éleveur multiplicateur de brebis Romane dans le Morbihan, Vincent Bienfait a mis en place un système très pâturant, encore peu…
Vue aérienne de la ferme du domaine Bella Donna, en Italie.
Une ferme ovine multifonctionnelle à l’italienne
À l’image de jeunes agriculteurs italiens, Murad Salem se diversifie pour s’adapter aux nouveaux enjeux de l’agriculture.
Mouton nez noir du Valais
Moutons blancs, nez noirs - Les chouchous du Valais
Un documentaire Arte présente l’élevage de la race nez noir du Valais.
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Emilien Chaillou avec ses brebis lacaune.
« En Bretagne, nous désaisonnons nos brebis laitières en bio »
En Ille-et-Vilaine, Émilien Chaillou et Johanna Colleau conduisent leurs brebis laitières en bio et à contre-saison pour répondre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre