Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Nouvel écrin pour la recherche génétique de l’Inra

Le laboratoire Génétique physiologie et systèmes d’élevage (GenPhySE) s’agrandit et se modernise.

L'’inauguration du site de l’Inra d’Auzeville-Tolosan (Haute-Garonne) a eu lieu le 8 octobre dernier, avec deux nouveaux bâtiments ainsi que d’une halle technique d’agroécologie. Le laboratoire GenPhySE accueille 150 salariés sur 1 400 m² et les travaux s’axent autour des petits ruminants, porcs, lapins et palmipèdes gras, notamment sur la question de la pérennité de l’élevage face au changement climatique. Les équipes de recherches étudient la structure et le fonctionnement du génome de ces espèces afin d’isoler les gènes ayant un intérêt zootechnique, tel que la robustesse, la résistance aux maladies, la qualité de la viande et du lait, etc.

Des progrès génétiques en Lacaune lait qui font des envieux

L’érection de la halle technologique a pour but d’aller plus en avant dans la réflexion et la recherche agroécologique. Elle est équipée pour cela de nombreuses machines spécifiques au traitement des échantillons. Antoine Stouff, éleveur de brebis laitières et représentant d’Ovitest (centre d’insémination ovine) a fait part de son enthousiasme et son admiration dans le travail de recherche et d’amélioration de la race Lacaune lait qu’il élève : « nous avons abouti aujourd’hui à une race mondialement connue et reconnue pour ses qualités laitières : des productions supérieures à 300 litres par campagne […], une richesse du lait en matière grasse et protéique qui garantissent son adéquation avec les besoins de la filière, un niveau cellulaire faible et enfin une conformation des mamelles qui facilitent la traite et fait de nombreux envieux auprès des éleveurs d’autres races étrangères. Aujourd’hui, de nombreux pays nous sollicitent et la Lacaune s’exporte en Espagne, Grèce, Italie, Chili, Brésil ou Nouvelle-Zélande… C’est bien là la meilleure reconnaissance de tout le travail d’amélioration génétique réalisé depuis plus de 50 ans. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Si la plupart des randonneurs se montrent respectueux du travail des bergers, certains échanges peuvent être tendus lorsque les brebis se font dispersées ou que les chiens sont aux abois. © B. Morel
" Vis ma vie de berger "
Joseph Boussion, alias Carnet de Berger sur Facebook, s’est donné pour mission de faire connaître la vie en estive aux…
La bergerie, terminée en 2016, est fonctionnelle avec ses nourrisseurs et ses cornadis. © J.-M. Bidoire
Produire 500 agneaux avec 300 brebis Ile-de-France et Texel
Quatre ans après son installation, Pierre Largy produit 500 agneaux, dont 80 % sous label rouge, dans un nouveau bâtiment…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Le loup entraîne un surcoût de 4 600 à 12 100 euros par exploitation
La prédation par les loups entraîne des pertes de production et des frais de protection qui ne sont pas assez compensés par les…
Les dégâts de l'ours sont passés de 516 animaux domestiques tués ou blessés en 2018 à 1 173 en 2019. © M. Paunovic
Toujours plus d’ours, plus d’attaques, plus de victimes
52 ours ont tué au moins 1 173 animaux l’an dernier dans les Pyrénées.
Au 31 mars, le loup avait déjà tué plus de 1 200 animaux domestiques. © L. Bourgeois
Le loup, 27 années de cauchemars
Voilà près de 30 ans que le loup a fait son retour en France, protégé par la Convention de Berne et la directive Habitat de l’…
Le tableau des indicateurs de coûts de production publié par Interbev montre les prix minimales pour assurer un revenu par travailleur de 2, 2,5 ou 3 Smic.
Un prix de revient de 9,50 à 12 euros pour avoir trois Smic en élevage ovin
Le tableau des indicateurs de coûts de production publié par Interbev montre les prix minimaux pour assurer un revenu par…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre