Aller au contenu principal

Léo Gasc, 21 ans, éleveur ovin et horticulteur dans l’Aude
« L’ICHN a été retirée un mois avant mon installation »

Léo Gasc, 21 ans, éleveur ovin et horticulteur dans l’Aude © J. Bonnery
Léo Gasc, 21 ans, éleveur ovin et horticulteur dans l’Aude
© J. Bonnery

« Je me suis installé en élevage ovin et horticulture en avril 2019 et l’ICHN (indemnité compensatoire de handicaps naturels) de zone défavorisée a été retirée un mois avant en passant en zone de plaine. Ce n’est pas dans ma philosophie de compter sur les primes pour vivre donc je ne comptais pas dessus pour mon projet d’installation. D’autant plus qu’en horticulture il n’existe aucune prime. Par contre, il y a d’autres éleveurs de mon canton à qui ça fiche un coup dur et certains ont dû arrêter à cause de cela. Pour celui qui souhaite s’installer maintenant sur notre territoire, ça risque de lui mettre un frein supplémentaire. Il aura plus d’intérêts à aller s’installer là où il y a des primes. L’ICHN c’est une indemnité compensatoire de handicaps naturels. Ça prouve bien ce que ça veut dire : ce sont des cailloux, des coteaux, des petites parcelles… Ce sont des handicaps qu’on ne peut pas changer. Je suis administrateur national en charge des dossiers ovin et horticulture aux JA, représentant de la région Occitanie et secrétaire général de l’Aude. Sur cette dévalorisation, nous sommes très peu concernés lors des réunions. Concernant les négociations de la PAC en cours, les JA veulent le renforcement des aides couplées et des conditions d’attribution parce que la survie des petites exploitations en dépend. Les JA souhaitent majorer la prime pour ceux qui engagent des démarches structurantes (contractualisations, montée en gamme des produits…). Le renforcement de ces aides par la structuration, c’est bénéfique à l’élevage ovin et à tous les élevages. En élevage, on dépend beaucoup de ces aides. »

Les plus lus

Vincent Bienfait
« Je gagne 2,6 Smic avec le système ovin pâturant que j’ai développé »
Éleveur multiplicateur de brebis Romane dans le Morbihan, Vincent Bienfait a mis en place un système très pâturant, encore peu…
Vue aérienne de la ferme du domaine Bella Donna, en Italie.
Une ferme ovine multifonctionnelle à l’italienne
À l’image de jeunes agriculteurs italiens, Murad Salem se diversifie pour s’adapter aux nouveaux enjeux de l’agriculture.
Mouton nez noir du Valais
Moutons blancs, nez noirs - Les chouchous du Valais
Un documentaire Arte présente l’élevage de la race nez noir du Valais.
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Emilien Chaillou avec ses brebis lacaune.
« En Bretagne, nous désaisonnons nos brebis laitières en bio »
En Ille-et-Vilaine, Émilien Chaillou et Johanna Colleau conduisent leurs brebis laitières en bio et à contre-saison pour répondre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre