Aller au contenu principal

Les Rencontres du pastoralisme décortiquent la pratique en Auvergne

Les 37e Rencontres des acteurs du pastoralisme se sont tenues sur le sol auvergnat. Les participants ont pu appréhender la diversité pastorale et la richesse agricole du territoire.

Ils étaient 140 à participer à la 37e édition des Rencontres des acteurs du pastoralisme, du 14 au 16 septembre, au cœur du Cantal. Les trois journées de découverte et d’échange ont gravité autour du thème « Le pastoralisme auvergnat, clé de voûtes des territoires vivants ». Coorganisé par l’Association française de pastoralisme et Auvergne estives, l’événement a permis la rencontre des participants avec les professionnels et représentants politiques du territoire. Le Coram a mis en avant les races locales telles que la Rava côté ovin et la Ferrandaise et la salers pour les bovins.

Reconquérir les espaces perdus du puy Mary

Le syndicat mixte du puy Mary a présenté ses actions en tant que gestionnaire du Grand Site de France puy Mary-volcan du Cantal. Cet espace labellisé par le ministère de l’Environnement et de la Transition écologique abrite un projet d’agropastoralisme. L’objectif étant la reconquête des espaces perdus grâce au pâturage des ovins qui vont rouvrir les milieux. C’est la mission qui échoit à l’association ovine du puy Mary, créée en 2021. Celle-ci regroupe six éleveurs qui totalisent une troupe de 550 mères, accompagnées de trois chiens de protection. Les brebis sont présentes sur site de début juin à mi-octobre et sont gardées par un couple de bergers en phase d’installation.

Repères

Les espaces pastoraux des parcs naturels régionaux des Volcans d’Auvergne et du Livradois-Forez représentent 117 665 hectares et touchent près de 330 communes. Ils correspondent au tiers de la SAU de ces deux PNR. Les 2 235 unités pastorales qui les composent font vivre 755 utilisateurs et 30 salariés. L’activité principale est orientée sur l’élevage de bovins allaitants.

Les plus lus

Vue aérienne de la ferme du domaine Bella Donna, en Italie.
Une ferme ovine multifonctionnelle à l’italienne
À l’image de jeunes agriculteurs italiens, Murad Salem se diversifie pour s’adapter aux nouveaux enjeux de l’agriculture.
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Baptiste Soulat, 27 ans, s'est installé en Haute-Vienne sur l'exploitation paternelle. Passionné par la génétique, il est devenu sélectionneur en Suffolk.
« J’ai concrétisé ma passion pour la génétique et la Suffolk sur la ferme de mon enfance »
Baptiste Soulat, 27 ans, s’est installé sur l’exploitation bovine de son père en Haute-Vienne, créant du même coup l’atelier…
Parmi les céréales qui peuvent être distribuées aux brebis, l'avoine est la moins énergétique et n'est pas acidogène.
Quelles céréales intégrer dans la ration des brebis ?
Les céréales sont des concentrés d’énergie qui sont essentiels dans la ration des brebis selon leur stade physiologique. Tour d’…
Légende
"Nous avons choisi le pastoralisme itinérant"
Après avoir été bergers durant cinq ans, Juliette Martorell et François Oriol pratiquent depuis deux ans le pastoralisme…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre