Aller au contenu principal

Les laitiers veulent faire entendre leur voix

L’étude « Bergers demain en brebis laitières » est un premier pas qui signe la volonté des éleveurs de faire émerger une véritable filière nationale capable de faire valoir les intérêts du lait de brebis.

© bgriffoul
Jusqu’à présent, on passait pour les émirs de l’or blanc. Le lait de brebis était une filière qui se débrouillait seule et ne posait de problème à personne. Or, depuis quelques années, nous sommes rattrapés par la conjoncture qui touche l’agriculture. Cette filière est en crise. » Tel est le constat dressé par Philippe Meynier, vice-président du Comité national brebis laitières (CNBL), lors du dernier Sommet de l’élevage. Éleveur en Corse, il préside le comité de pilotage de l’étude « Bergers demain en brebis laitières » dont le but était de faire un état des lieux de la production française de lait de brebis et de voir, bassin par bassin, « si on partage le même constat ».
Derrière ce travail, réalisé par l’Institut de l’élevage et financé par FranceAgriMer et la CNE (Confédération nationale de l’élevage), l’idée est de fédérer les trois bassins traditionnels, rayon de Roquefort, Pyrénées-Atlantiques,Corse, pour répondre ensemble à la question : « Qu’est-ce qu’on va devenir ? ». Se fédérer pour faire entendre ensemble la voix du lait de brebis à l’échelon national et européen et ne plus être la production qu’on oublie — parce que réputée trop riche — lorsqu’on met sur la table des soutiens financiers aux filières.Ou, parce que trop discrète, lorsqu’on édicte des règles de politique agricole qui ne tiennent pas compte des spécificités du lait de brebis. Le paquet lait en est la parfaite illustration. Pensé pour le lait de vache, il est censé s’appliquer aux autres productions mais s’avère difficilement applicable en l’état pour les ovins lait. Se fédérer enfin pour faire reconnaître la place des fromages au lait de brebis et développer les ventes est le plus sûr moyen d’apporter des solutions aux difficultés de la filière.

La suite du dossier dans Pâtre janvier 2013
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La Ferme Aozteia a déjà fait parrainer toutes ses brebis.
Adopte une brebis avec le site crowdfarming.com
Le site CrowdFarming.com propose d’adopter une brebis, une chèvre, un pied de vigne, un arbre ou une vache. Ce site d’origine…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
C'est juste avant la mise à l'herbe qu'il est le plus intéressant de traiter brebis et agnelles car lorsque la météo est encore humide, la pression parasitaire au pâturage est très forte. © B. Morel
Un antiparasitaire injectable pour les petits ruminants
Enfin les éleveurs de petits ruminants disposent d’un traitement injectable pour traiter leurs animaux contre les parasites…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Portail réussir
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Maël Alric réussit à joindre ses deux passions : l’élevage de brebis et le sport de haut niveau. © La Cazotte
« Jeune éleveur de brebis laitières, je cours toujours vers mes rêves… »
Installé éleveur de brebis laitières depuis 2017 au sein du Gaec du Salze, Maël Alric, 30 ans, n’oublie pas son objectif de…
Pour la vente en vrac, les étiquettes renseignant sur le prix doivent figurer à proximité des morceaux de viande. © L. Geffroy
Les règles à respecter pour vendre la viande d’agneau en direct
Pour tout producteur qui envisage de se lancer dans la vente directe, il y a des règles à connaître et à respecter.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre