Aller au contenu principal

« Le séchoir en grange pour du foin de qualité »

Suite à des contaminations, Guillaume et Thierry Rudelle ont installé un séchoir en grange sur leur exploitation, ce qui leur permet d’obtenir du foin de qualité.

Guillaume et Thierry Rudelle, éleveurs dans l’Aveyron (570 brebis laitières, 130 hectares)
Guillaume et Thierry Rudelle, éleveurs dans l’Aveyron (570 brebis laitières, 130 hectares)
© Gaec de Ronnaguet

« Nous avons installé un séchoir en grange en 2007, à la suite de contaminations aux butyriques et de listérioses. Avec nos 35 hectares de luzerne, le séchoir présente l’avantage de pouvoir rentrer du foin en première coupe lorsque la météo est défavorable, et ce, en moins de 72 heures. Cela permet de faire des fauches de bonne heure et du foin de bonne qualité. On complète l’hiver avec six hectares de maïs, ensilés en maïs épis pour avoir une meilleure valeur alimentaire. Même si nous avions un hangar disponible, il a cependant fallu investir dans son aménagement, ce qui a représenté une charge assez conséquente.

Nous sommes également limités par la taille du séchoir qui permet un débit de séchage d’environ 12 hectares le premier jour (il faut une couche de foin suffisamment épaisse), puis de six hectares par jour, ce qui est moins élevé que l’ensilage. L’augmentation du prix de l’électricité est aussi à prendre en compte. »

Les plus lus

Vincent Bienfait
« Je gagne 2,6 Smic avec le système ovin pâturant que j’ai développé »
Éleveur multiplicateur de brebis Romane dans le Morbihan, Vincent Bienfait a mis en place un système très pâturant, encore peu…
Vue aérienne de la ferme du domaine Bella Donna, en Italie.
Une ferme ovine multifonctionnelle à l’italienne
À l’image de jeunes agriculteurs italiens, Murad Salem se diversifie pour s’adapter aux nouveaux enjeux de l’agriculture.
Mouton nez noir du Valais
Moutons blancs, nez noirs - Les chouchous du Valais
Un documentaire Arte présente l’élevage de la race nez noir du Valais.
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Baptiste Soulat, 27 ans, s'est installé en Haute-Vienne sur l'exploitation paternelle. Passionné par la génétique, il est devenu sélectionneur en Suffolk.
« J’ai concrétisé ma passion pour la génétique et la Suffolk sur la ferme de mon enfance »
Baptiste Soulat, 27 ans, s’est installé sur l’exploitation bovine de son père en Haute-Vienne, créant du même coup l’atelier…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre