Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

En Franche-Comté, une journée à la bergerie

Les BTS PA ont organisé une journée pour montrer l’élevage ovin aux élèves de seconde pro.
Les BTS PA ont organisé une journée pour montrer l’élevage ovin aux élèves de seconde pro.

Dans le cadre de leur formation de BTSA productions animales, quatre étudiants du lycée agricole Granvelle de Dannemarie-sur-Crête dans le Doubs ont invité une classe de seconde pro à découvrir la filière ovine. Le projet s’est déroulé sur l’exploitation de Bruno Maitrot, éleveur de 200 brebis Charollaises à Mutigney dans le Jura.

Des ateliers autour du mouton

L’objectif étant de faire découvrir la filière ovine par le biais de différents ateliers comme la tonte, le parage, le tri des agneaux et leur note d’état corporel, l’état de santé et le choix d’un bélier reproducteur. Les élèves ont pu également diriger un chien de troupeau pour déplacer un lot de brebis. Les différentes mises en pratique ont été encadrées par l’éleveur, un technicien de Cobevim et de l’OS Charollais, un représentant de l’association de promotion des chiens de troupeau ainsi que les professeurs et élèves du lycée Granvelle. L’après-midi s’est clôturée par un goûter et une remise de lots.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

À défaut de tonte, éliminer la laine souillée autour de la queue et de la vulve facilite la monte par les béliers.  © Ciirpo/Idele
Pas de tonte pendant la lutte
Avec le confinement lié au Covid-19, la tonte assurée par des tondeurs professionnels risque fort d’être reportée. Tondre plus…
Le site boutique.agneaudelaitdespyrenees.com propose des agneaux à commander jusqu'au 8 avril.
Un drive d’agneau de lait des Pyrénées en Béarn et Pays Basque
Dans les Pyrénées-Atlantiques, les coopératives Caoso, Axuria et AOBB se sont unies pour organiser une vente directe et proposer…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 1] Des annulations et des incertitudes
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
Les professionnels ovins cherchent des chambres froides pour stocker provisoirement les agneaux abattus.  © D. Hardy
Les conséquences de l’engorgement du marché
Face à une offre excédentaire et une consommation morose, le principal risque est un engorgement du marché de la viande ovine,…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Le loup entraîne un surcoût de 4 600 à 12 100 euros par exploitation
La prédation par les loups entraîne des pertes de production et des frais de protection qui ne sont pas assez compensés par les…
Les dégâts de l'ours sont passés de 516 animaux domestiques tués ou blessés en 2018 à 1 173 en 2019. © M. Paunovic
Toujours plus d’ours, plus d’attaques, plus de victimes
52 ours ont tué au moins 1 173 animaux l’an dernier dans les Pyrénées.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre