Aller au contenu principal

Des références de consommation d'eau plus raisonnables

Les ruminants ne consomment pas autant d'eau que ce que les médias reportent trop souvent. Une présentation de l'Institut de l'élevage aux congrès 3R remet du bon sens dans les chiffres...

© S. Leitenberger

L'impact des ruminants sur la ressource en eau (ou « empreinte eau ») est très variable selon la méthodologie utilisée. Certaines méthodes ne font qu'additionner des volumes, dont l'eau de pluie, sans prendre en compte les véritables effets sur l'environnement. Cette approche quantitative fournit des données démesurées : 10 000 litres d'eau pour produire un kilo d'agneau ou 1000 litres d'eau pour fournir un litre de lait de vache. Or, ces chiffres, plutôt à charge, sont hélas souvent repris par les médias. Dans une étude présentée aux 3R, l'Institut de l'Élevage analyse plus finement la consommation d'eau sur l'ensemble du cycle de vie et appelle à considérer la quantité d'eau prise à l'environnement en la pondérant par un facteur de stress hydrique régionalisé. Avec cette méthode, de plus en plus partagée dans le monde, l'empreinte eau consommative n'est plus que d'environ 65 litres par kilo d'agneau vif ou 3 à 16 litres par litre de lait de vache. Ces premiers repères français montrent aussi que l'empreinte eau est très variable d'une région à l'autre et d'un système alimentaire à l'autre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

Grace à la convergence des aides, au paiement redistributif et au maintien de l’ICHN, les éleveurs de petits ruminants toucheraient en moyenne un peu plus d’aides de la PAC.
Les ovins/caprins plutôt gagnants dans la future PAC
Les derniers arbitrages du plan stratégique national semblent plutôt favorables aux ovins/caprins.
Le parc complet est vendu 6 900 euros auquel s’ajoutent mille euros de transport. © G. Josien
Un parc de tri complet à moins de 8 000 euros
Le parc de tri mobile Sheepeze est composé de 15 claies, d’un couloir de contention et d’une porte de tri. Les claies de 2,5 à 3…
« La profession a été contrainte et forcée d’abandonner ses ambitions pour l’aide ovine »
Après plus d’un an de travail et de consensus, l’ambitieux projet porté par la FNO pour la prochaine PAC s’est fait plombé par l’…
Les surfaces ravagées par les incendies dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes Maritimes, des Bouches du Rhône, du Var et du Vaucluse ont diminué significativement ces dernières années.  © Saiho/Pixabay
Les troupeaux ovins, premiers pompiers de la forêt méditerranéenne
En pâturant les coupe-feu, les brebis facilitent le travail des pompiers. Mais les troupeaux doivent aussi avoir accès à l’eau, à…
La contrainte du loup revêt de multiples aspects, qui ont pour point commun de causer du stress et de la fatigue mentale à l'éleveur. © A. Chrétien
Éleveurs vs loups : du stress et du dégoût
La MRE Paca et Idele publient un recueil de témoignages d’éleveurs confrontés à la prédation du loup au quotidien.
Le pic de pousse d'herbe a connu quelques semaines de retard en cette fin de printemps.
Le pic de pousse d'herbe s’est fait attendre ce printemps
La fraîcheur du mois de mai a ralenti la pousse de l’herbe. Tour de France des régions et conseils de prairies avec le service…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre