Aller au contenu principal

Collecte française de lait de brebis
Baisse des volumes collectés de lait de brebis en début de campagne

La collecte française du lait de brebis recule en début de campagne 2023-2024, alors qu'elle était stable pour la précédente.

Graphique : Évolution de la collecte française de lait de brebis ©GEB-Institut de l'élevage, d'après FranceAgriMer
Graphique : Évolution de la collecte française de lait de brebis ©GEB-Institut de l'élevage, d'après FranceAgriMer

Après une campagne 2022-2023 marquée par une collecte en lait de brebis stable, celle de 2023-2024 débute difficilement. Dans la continuité de la tendance observée pendant l’été, les livraisons d’octobre, novembre et décembre sont inférieures à leur niveau de 2022 (respectivement -9 %, - 12 % et -8 %), avec 7,3 millions de litres (Ml), 12,7 Ml et 26,6 Ml.

Le printemps 2023 a permis de reconstituer les stocks de fourrages mais leur qualité n’a pas toujours été au rendez-vous et cela a impacté l’état corporel de certaines brebis pendant la dernière campagne de reproduction, avec pour résultat des brebis vides ou des retards de mises bas. La profession se questionne aussi sur un potentiel impact de la fièvre catarrhale ovine (FCO) et de la maladie hémorragique épizootique (MHE) sur ces problèmes de reproduction.

​​​​​​

Les plus lus

Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Baptiste Soulat, 27 ans, s'est installé en Haute-Vienne sur l'exploitation paternelle. Passionné par la génétique, il est devenu sélectionneur en Suffolk.
« J’ai concrétisé ma passion pour la génétique et la Suffolk sur la ferme de mon enfance »
Baptiste Soulat, 27 ans, s’est installé sur l’exploitation bovine de son père en Haute-Vienne, créant du même coup l’atelier…
Parmi les céréales qui peuvent être distribuées aux brebis, l'avoine est la moins énergétique et n'est pas acidogène.
Quelles céréales intégrer dans la ration des brebis ?
Les céréales sont des concentrés d’énergie qui sont essentiels dans la ration des brebis selon leur stade physiologique. Tour d’…
Légende
"Nous avons choisi le pastoralisme itinérant"
Après avoir été bergers durant cinq ans, Juliette Martorell et François Oriol pratiquent depuis deux ans le pastoralisme…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre