Aller au contenu principal

Sébastien Jeannin, éleveur sélectionneur en Mouton charollais à Souhey (Côte-d'Or)
« Aux petits soins avec les brebis et béliers qui vont au salon à Paris »

Les béliers et agnelles de Sébastien Jeannin bénéficient d'un traitement particulier plus semaines avant d'être montés à Paris pour être les plus beaux et en état possible.
Les béliers et agnelles de Sébastien Jeannin bénéficient d'un traitement particulier plus semaines avant d'être montés à Paris pour être les plus beaux et en état possible.
© B. Morel

 

 
Sébastien Jeannin, éleveur sélectionneur en mouton Charollais à Souhey (Côte-d'Or) © DR

 

« Je vais au Salon de l’agriculture depuis que j’ai 15 ans ! Au début, j’accompagnais mon père, sélectionneur en mouton Charollais lui aussi. Aujourd’hui, j’emmène mes propres animaux. C’est une vraie fierté et aussi une vitrine. Avoir des animaux primés récompense le travail et conditionne les ventes à venir. Cela fait deux ans que je vends quasiment tous les mâles nés sur l’exploitation ! Sur le moment, le gain financier n’est pas évident, mais les retombées sont positives à moyen-long terme.

Cette année, je propose quatre femelles et sept mâles pour le concours charollais. Deux des agnelles ont remporté des prix de section au national charollais et deux ont été championnes au Sommet de l’élevage à Cournon en 2021. Parmi les béliers, un avait gagné à Paris il y a deux ans et un autre a été champion à Cournon l’automne dernier.

La participation au salon de l’Agriculture se prépare cinq à six mois à l’avance. Je choisis les meilleurs de l’élevage. Les femelles sont nées chez moi, et les mâles achetés à l’extérieur, repérés tout petits. C’est un coup d’œil, mais aussi parfois un coup de cœur et un coup de chance !

Les ventes de l’année se préparent au salon

Les animaux sélectionnés doivent être tondus avant le 11 novembre pour avoir une belle laine. Ils reçoivent une ration spéciale matin et soir et sortent dès qu’il fait beau. La laine et les onglons sont taillés régulièrement et ils ne doivent pas se salir… En un mot, je suis aux petits soins.

Le transport est géré par l’organisme de sélection (OS) Charollais qui affrète un camion et une personne sur place surveille les animaux lorsque nous éleveurs ne sommes pas là. Ce n’est pas la période la plus facile pour s’absenter, souvent nous sommes en plein agnelage. La plupart des éleveurs viennent pour la journée du concours uniquement. C’est l’occasion de se voir, de décompresser.

Cette année, l’OS organise une vente aux enchères en ligne. J’espère que les prix vont monter et cela nous fera aussi une bonne publicité à l’étranger. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

Les achats d'aliments concentrés représentent généralement une part importante des coûts de production.
Face à l’inflation, une aide publique pour l’alimentation animale
La guerre en Ukraine a entraîné une flambée du coût des matières premières agricoles, déjà à un haut niveau avant ce conflit.…
Le choix du chien de conduite doit s'effectuer suivant plusieurs critères. Les qualités au travail des deux parents est un incontournable.
Les cinq questions à se poser avant d’acheter un border collie
L’Association française du border collie a été créée en 1979 dans le but d’assurer la promotion et la sélection du border collie…
L'élevage ovin permet le maintien de surfaces enherbées qui stockent plus de la moitié des gaz à effet de serre émis par la production d'agneaux.
Faut-il arrêter l’élevage d’ovins pour sauver la planète ?
    Sindy Throude, chargée de mission élevage ovin et environnement à l’Institut de l’Élevage. © DR  « L’arrêt de l’élevage…
« J’ai appris à marcher au milieu des brebis de la ferme familiale »
Installé avec ses parents il y a quatre ans, Clément Rouquié a pris la suite de son grand-père sur l’exploitation familiale…
Grâce à cette case au plancher incliné, le poids du ou des fœtus est reporté vers l'avant et la brebis ne risque plus de retournement de vagin.
Un plan incliné pour sauver agneaux et brebis en cas de prolapsus vaginal
« Avant l’agnelage, il arrive qu’une brebis expulse son vagin, on parle de prolapsus vaginal. C’est souvent lié à de grosses…
Sur le site de Laqueuille en Auvergne, les équipes de l'Inrae ont remarqué que les brebis appréciaient les buissons de genêts. Cela a permis d'ouvrir le milieu et facilité le passage des bovins.
Une gestion optimisée de l’herbe avec vaches et moutons
Les brebis trient, les vaches mangent à peu près tout et la valorisation des parcelles n’en est que meilleure. La complémentarité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre