Aller au contenu principal

Vendre la montagne au consommateur

Quelques initiatives tentent de mettre en avant la montagne pour valoriser les produits laitiers. Le projet de marque ombrelle doit les doper.

La raclette Montlait a été lancée à l'automne 2019, après le beurre et le lait UHT.
La raclette Montlait a été lancée à l'automne 2019, après le beurre et le lait UHT.
© APLM

Montlait est une initiative qui amène de la valorisation, partagée entre les acteurs. Elle se développe, mais très doucement et elle ne représente encore que 11 millions d'équivalent litres de lait vendus. Cette marque de producteurs porte du lait UHT, du beurre et de la raclette. « La marque Montlait amène aujourd'hui 50 €/t en plus sur le prix du lait, sur les volumes valorisés par la marque, ce qui aujourd'hui correspond à environ 10 % du lait collecté (406 exploitations adhérentes, soit environ 140 millions de litres) », expose Yannick Fialip, secrétaire de l'APLM (Association des producteurs de lait de montagne).

Le Lait de montagne Carrefour est du lait UHT sous contrat quadripartite (Carrefour, Coopal, Orlait, SLVA), qui ne concerne que 30 millions de litres, avec un prix de base négocié à 385 €/1 000 l pour 2019.

Des marques privées comme Sacré Willy et La Fermière proposent des produits laitiers frais au lait des Alpes. Mais, de façon surprenante, les emballages n'exploitent pas l'image de la montagne ou très discrètement. Autre marque, Savoie Yaourt avec une identité plus affichée. « La filière devrait plus jouer sur l'affectif dans notre communication vers le consommateur. C'est ce que font la Bavière et le Tyrol, qui se servent de belles images de montagne pour vendre leurs produits », pointe Jean-Michel Javelle, président du Criel Aura.

La production fermière affiche une bonne dynamique. À noter aussi des créations de fromageries pour la vente directe d'éleveurs organisés en collectif dans les Alpes par exemple : Champsaur, Ebrard...

La marque ombrelle en préparation doit pousser ces démarches et en stimuler de nouvelles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

L'effet total – avec un écorégime uniforme à 64 €/ha, la convergence, et les nouvelles aides couplées à l'UGB et végétales.
La future PAC et ses effets régionaux
Les premières simulations du service économique de la chambre d'agriculture de Normandie portent sur les effets des aides…
camion Biolait
Le lait bio cherche une issue d'urgence
Biolait a lancé un appel aux consommateurs, le 20 octobre dernier, pour relancer la consommation de lait biologique. Une…
Le chantier du nouveau bâtiment pour les vaches taries du Gaec Losser.
« Avec la hausse des prix des matériaux, notre nouveau bâtiment coûte 20 % plus cher que prévu »
Alexis Losser, un des quatre associés du Gaec Losser, en plaine d’Alsace dans…
« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
Dans la Loire, le Gaec des Gauds a réussi sa conversion bio, sans baisse de productivité laitière, mais avec une profonde…
Le robot d'alimentation sur roues alimenté par une cuisine revient, pour un troupeau de 300 VL, plus cher qu'une remorque mélangeuse ou qu'une désileuse automotrice, selon l'étude.
Combien coûte un robot d’alimentation aux 1000 litres de lait ?
L’enquête sur l’automatisation de l’alimentation en élevage bovin, publiée en 2020 par l’Idele et les chambres d’agriculture des…
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable

« Fini les bâches en plastiques qui font perdre un temps fou et causent de nombreuses difficultés à chaque fois qu'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière