Aller au contenu principal

Veaux laitiers : un vaccin contre la cryptosporidiose pour protéger contre les diarrhées

Le vaccin contre la cryptosporidiose, développé par MSD, est à administrer aux mères gestantes. La distribution de colostrum doit permettre de protéger les veaux grâce au transfert d’immunité. Objectif : réduire les signes cliniques des diarrhées, à l’origine de la mortalité néonatale. 

Les niches individuelles permettent de limiter la contamination des veaux à la cryptosporidiose.
"BOVILIS® CRYPTIUM® apporte une nouvelle manière de penser la protection des veaux contre la cryptosporidiose", annonce MSD santé animale.
© J.Pertriaux

Immuniser la mère gestante pour protéger le veau contre la cryptosporidiose grâce au colostrum. C’est le principe du vaccin BOVILIS® CRYPTIUM®, dont MSD annonce la sortie par voie de communiqué de presse, jeudi 25 avril 2024.

« Les diarrhées sont la première cause de morbidité et mortalité des veaux de 0 à 30 jours », chiffre le communiqué. En cause, des agents pathogènes : des virus, des bactéries et des parasites dont le principal est Cryptosporidium parvum, « retrouvé chez 58 % des veaux âgés de une à trois semaines ».

Le vaccin, mode d’action

« La première année, il est nécessaire de réaliser deux injections à 4 ou 5 semaines d’intervalle, au cours du troisième trimestre de la gestation, expose MSD. Il est très important de finaliser la primovaccination au moins 3 semaines avant le vêlage. Les années suivantes, le rappel s’effectuera en une seule dose au cours du troisième trimestre de la gestation. Le rappel sera également à réaliser au moins 3 semaines avant le vêlage. La dose à injecter est de 2ml par voie sous-cutanée. »

Protocole d'administration du vaccin pour les gestantes, en primo-vaccination et les années suivantes. © MSD

Lire aussi Veaux laitiers : « Je ne connais ni les diarrhées ni les problèmes pulmonaires »

La mère, une fois vaccinée, produit les anticorps contre la cryptosporidiose qui vont se retrouver dans le colostrum et le lait de transition. L’objectif est l’immunisation passive des veaux, via le transfert d’immunité, le colostrum étant enrichi en « anticorps ( immunoglobulines de type G) spécifiques à une protection digestive locale contre la cryptosporidiose ». MSD recommande une distribution du lait maternel pendant les cinq premiers jours de vie du veau.

Lire aussi Les bons gestes pour des veaux laitiers en pleine forme dès la naissance

Diminuer le recours aux antibiotiques chez les veaux

« En diminuant la sévérité des signes cliniques, cette solution permet de diminuer le recours aux antibiotiques actuellement utilisés pour traiter les veaux sévèrement atteints de cryptosporidiose, relate MSD. Cette approche permet ainsi de préserver le microbiome intestinal. » 

La cryptosporidiose, principale cause de diarrhées néonatale chez les veaux, nécessite des mesures de biosécurité pour être maîtrisée.

Lire aussi Désinfection et vide sanitaire s'imposent contre la cryptosporidiose

Les plus lus

éleveurs  avec leur troupeau au pâturage
« Nous dégageons 74 000 € de revenu disponible à deux en bio avec 36 vaches laitières »
Au Gaec du Bourguet, dans l’Aveyron, Camille et Lénaïc Vabre ont fait le pari osé de s’installer à deux sur une petite structure…
Christophe Baudoin, 36 ans, et son frère Vincent, 40 ans, ne craignent pas d’essayer de nouvelles pratiques pour produire plus de lait et maîtriser les charges.
« Avec un seul robot, nous produisons 1 million de litres de lait »
Le Gaec des sapins, en Loire-Atlantique, produit 1 million de litres de lait avec 83 vaches et un seul robot tout en…
Jérôme Curt, éleveur à la ferme du trèfle.
Bâtiments pour bovins : « Notre stabulation se rapproche du plein air »

La Ferme du trèfle, dans l’Ain, a monté un bâtiment novateur axé sur le bien-être animal. Pad cooling, toiture en Bartic,…

Anne et Jean-Marc Le Vourc’h, éleveurs
« En produisant moins de lait, nous avons amélioré notre marge brute de 100 €/1 000 l en un an »
Dans le Finistère, depuis qu’ils ont désintensifié leur système, Anne et Jean-Marc le Vourc’h ont amélioré tous les indicateurs…
Selon Cyril Bapelle, vétérinaire nutritionniste (à gauche), « il faut réfléchir la gestion des mycotoxines en particules ingérées par vache et par jour ».
Mycotoxines : « Nous avons perdu 4 litres de lait par vache »

Dans la Manche, Romain Boudet, installé en individuel, a vu ses résultats techniques chuter après l’ouverture du silo de maïs…

Sylvain Tola, éleveur dans la Loire, et ses vaches montbéliardes au pâturage en mars
Prairie : « Dans la Loire, mes 65 vaches pâturent tout l’été sur 22 hectares »

Le dactyle, la luzerne, le lotier et six autres espèces composent les prairies des vaches laitières de Sylvain Tola, dans la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière