Aller au contenu principal

Hipra
Une étude sur la rentabilité du vaccin Starvac

 © Hipra
© Hipra

Pour évaluer la rentabilité de son vaccin Starvac, indiqué dans la prévention des mammites à Escherichia Coli, Staphylocoque doré et Staphylocoque à coagulase, le laboratoire Hipra a conduit une étude dans sept élevages français robotisés. Les données de 600 vaches ont été suivies sur trois périodes : les huit mois avant la mise en place de vaccination (démarrée entre janvier 2017 et juin 2018), la première année de vaccination, et les six mois suivants. Un protocole simplifié par rapport à celui de l’AMM a été appliqué : toutes les vaches ont été vaccinées avec deux injections à un mois d’écart en primo-vaccination puis un rappel tous les trois mois. Entre les périodes 1 et 3, la moyenne de comptage cellulaire journalier a baissé de 9% (de 178 000 à 162 000). Le taux de traitement a été divisé par deux (de 139% à 71%): "il a diminué fortement après six mois de vaccination, les résultats ne sont pas immédiats », souligne Stéphanie Desquermes chef de gamme chez Hipra. La production individuelle a progressé significativement de 6% (de 28,2 l/jour à 29,9 l/jour), avec 10% de lait écarté en moins.

« Au final, le retour sur chaque euro investi dans la vaccination s’élève à quatre euros », affirme-t-elle en précisant que le calcul prend aussi en compte le coût de concentré lié à la hausse de production. « L’objectif de la vaccination contre les mammites est de limiter leur impact économique mais pas de les éliminer. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Un fort amaigrissement en début de lactation: mieux vaut contrôler le taux de BHB de ces vaches. © O. Crenn
Pourquoi ces vaches démarrent-elles mal leur lactation ?
Depuis trois mois, les vaches fraîches vêlées ne démarrent pas en lait, les chaleurs sont discrètes… Dans le cas de cet élevage…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière