Aller au contenu principal

"Un premier lâcher de mini-guêpes fin février contre les mouches"

Différents moyens de lutte existent pour lutter contre les mouches. Hubert Grolleau en EARL dans le Maine-et-Loire recourt à la lutte biologique, avec des mini-guêpes qui s'attaquent aux mouches au stade larvaire. Il faut agir tôt, dès février-mars !

© F. D'Alteroche

« C’est la troisième année que nous utilisons des mini-guêpes, témoigne Hubert Grolleau, éleveur dans le Maine-et-Loire. Nous venons de passer en bio. Nous avons fait un premier lâcher la semaine dernière, fin février ; on voit déjà des mini-guêpes. L’année dernière nous avions démarré fin avril, mais c’était trop tard : la pression des mouches a bien baissé, mais ce n’était pas du 100 %. Nous avions encore des mouches à la traite, surtout des mouches que nos 75 vaches ramenaient du pâturage.

Les mini-guêpes sont très faciles à installer ; il faut à peine un quart d’heure pour saupoudrer le mélange de copeaux et de pupes. Nous en mettons autour des abreuvoirs où il y a de l’humidité, le long des murs sur l’aire de couchage paillée des vaches et génisses, à la sortie de salle de traite, dans la nurserie sur les quais derrière les cornadis et sous les abreuvoirs, et sur la fumière. Nous suivons le protocole de Terrena avec un lâcher par mois. Nous utilisons trois flacons par lâcher. À 80 €HT/flacon, sur 7 mois jusqu’à septembre, cela reviendra cette année à 1680 €. »

 

Astuce

Disposez dans les zones fréquentées par les animaux des pièges : des bandes collantes, des coupelles avec des granulés ou des cartons imbibés d’attractifs sexuels. Dès que le nombre de mouches augmente, il est temps de badigeonner les murs.

 

Lire aussi :

Réagir dès les premières mouches pour éviter leur prolifération

N'attendez pas de voir des mouches pour intervenir

Les mini-guêpes pour lutter contre les mouches

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-François et Olivier Glinec, avec Groupie, croisée montbéliarde de 11 ans, fille de la doyenne du troupeau de 16 ans.
« Nos vaches font en moyenne 7,5 lactations »
Dans le Finistère, avec un système très économe, le troupeau du Gaec de Trevarn bat tous les records de longévité. Si le niveau d…
Dans le dispositif en bandes de la ferme de Saint-Hilaire-en-Woëvre, le semis sous couvert de méteil d’automne est l'itinéraire qui a le mieux fonctionné.
Deux pistes prometteuses pour rénover une prairie sans glyphosate et sans labour
Semis sous couvert de méteil d’automne ou après un colza fourrager de fin de printemps sont deux itinéraires techniques…
Un nouvel essai est actuellement en cours à Derval sur une vingtaine de génisses de première année pour mesurer s'il y a un gain de temps de travail avec la clôture virtuelle.
« Nous avons testé les clôtures virtuelles sur les génisses »
La ferme expérimentale de Derval a expérimenté à l’automne 2020 et au printemps 2021 les clôtures virtuelles Nofence sur une…
Les niches avec courettes sont une solutions pour se conformer au nouveau règlement bio.
En bio, ils ont trouvé des solutions pour faire sortir leurs veaux non sevrés
Installation de niches collectives ou ouverture vers l’extérieur de la nurserie, deux élevages de Loire-Atlantique ont réalisé…
Suite au passage à la méthode Single Step, les éleveurs devront modifier leurs critères de choix de taureaux.
Sélection génétique : Avec la nouvelle méthode Single Step, un taureau montbéliard sur deux sort du Top 100 en lait
En montbéliarde, le lait et la longévité sont les caractères les plus impactés par le passage au Single Step. Il faudra en tenir…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière