Aller au contenu principal

Un maïs entre deux prairies pour repartir sur une parcelle plus propre

Un maïs peut aussi s'intercaler entre deux prairies. Si le coût est élevé et s’il fait perdre dix mois de pâturage, il présente l’avantage de pouvoir repartir sur de bonnes bases avec moins d’adventices dans la prairie.

Avec un maïs entre deux prairies, il y a nettement moins d'adventices dans la nouvelle prairie, à la ferme expérimentale de La blanche maison, comparé à un sorgho multicoupe entre deux prairies.
Avec un maïs entre deux prairies, il y a nettement moins d'adventices dans la nouvelle prairie, à la ferme expérimentale de La blanche maison, comparé à un sorgho multicoupe entre deux prairies.
© E. Bignon - Archives

À la ferme expérimentale de La blanche maison, dans la Manche, la rotation prairie-maïs-prairie est un classique qui marche bien depuis 2017. « Avant, avec un renouvellement de prairie sur prairie, cela ne fonctionnait pas. Le cycle des adventices n’était pas assez coupé », se rappelle Lucie Morin, directrice de La blanche maison.

Avec un maïs entre deux prairies, il y a nettement moins d’adventices dans la nouvelle prairie. « Ce n’est pas uniquement dû à la coupure par le maïs. Car quand on a testé un sorgho multicoupe entre deux prairies, la parcelle était plus sale (rumex) qu’après un maïs. La différence, c’est que le sorgho ne reçoit aucun traitement, alors que le maïs est désherbé. Ce traitement a donc certainement un effet sur le salissement de la prairie qui suit. Même s’il est réalisé à IFT réduit : 0,7. » Autre explication : « le maïs laisse moins de lumière que le sorgho au cours de son cycle et de son exploitation ».

Un maïs à indice court pour limiter la durée sans pâturage

La blanche maison choisit une variété de maïs à indice court (220 à 240), avec pour objectif de récolter le maïs ensilage avant le 20 septembre.

La prairie est détruite au labour, après deux tours de pâturage en début de saison. « Le labour est la technique la plus simple et efficace, mais des références acquises dans le cadre du projet Praigly permettent de dire que l’on pourrait réaliser un travail plus superficiel si les conditions météo et le sol sont secs et que la prairie est peu sale », ajoute Lucie Morin.

Le jour qui suit la récolte du maïs en ensilage, la ferme passe un déchaumeur (15 cm de profondeur de travail du sol), puis une herse et un rouleau. Ensuite, le semis de la prairie se fait à la volée, pour réduire le risque de salissement notamment. « Avec notre semoir en ligne, nous relevons au maximum les bottes. » Pour finir, le passage du rouleau tasse bien le semis.

Les plus/Les moins

+ La prairie qui suit est propre

+ Grande quantité de biomasse produite (12,5 tMS/ha)

+ Contribue à l’autonomie énergétique.

- Coût de la culture élevé : 37 €/tMS avec charges opérationnelles et de structure. Auquel il faut ajouter le stockage et la distribution.

 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le tournesol se montre moins souple qu’un maïs pour une récolte au stade optimal. Ici, le stade apparaît un peu dépassé. Seuls les deux premiers étages foliaires devraient être sénescents.
L’ensilage de tournesol en élevage laitier, un essai qui reste à transformer
La coopérative Agrial a testé l’ensilage de tournesol aux niveaux agronomique et zootechnique. Le premier bilan conclut à une…
Dans le Grand Ouest, 46 % des exploitations étaient en situation critique en 2021 !
Les trésoreries des exploitations laitières du Grand Ouest sont préoccupantes
L’Observatoire de l’endettement et des trésoreries montre une situation 2021 meilleure que 2020 en moyenne pour les éleveurs…
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Malgré la baisse des cotations laitières, le prix du lait continue de progresser légèrement dans certaines laiteries. Les prix…
La protection des races menacées reste au programme des MAEC pour la PAC 2023-2027, comme la  froment du Léon.
Pac : Ne pas louper les MAEC !
Si vous avez peu d’efforts à fournir pour entrer dans une MAEC, il serait dommage de passer à côté. Les éleveurs bio auront…
Danone propose aux éleveurs des volumes de lait supplémentaires à produire, mais peine à augmenter suffisamment le prix.
En Normandie, Danone revalorise le prix du lait
Face à un prix calculé par la formule contractuelle trop bas par rapport à l’inflation des coûts en élevage, Danone a revalorisé…
Audrey Thonnat et Olympe. « Si une vache accepte que je la touche, quelle que soit la partie du corps, c’est que la confiance est établie. »
« Des vaches dociles, ça change la vie »
Installée en Haute-Loire, Audrey Thonnat a instauré une relation homme-animal qui lui facilite le travail au quotidien. C’est en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière